Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Zoom jeune créateur : rencontre avec Sophia 203

Sophia est née en Suède, a fait ses classes à Paris, et vit en Inde. L'équation parfaite pour un destin de créatrice singulière, loin des univers parfois trop formatés des jeunes créateurs.

Après quelques années passées aux côtés de Marie-Hélène de Taillac, Sophia se lance et crée sa propre marque d'accessoires en 2011. Ses plastrons, headband ou manchettes brodés et colorés sont à mi-chemin entre la joaillerie et la création textile, ses sacs et ses nu-pieds pop et graphiques laissent entrevoir un univers fun et poétique. Rencontre avec une jeune créatrice hyperactive.

 

Ton parcours en quelques mots ?

Je suis née et j'ai grandi a Stockholm, en Suède. Je suis partie à 18 ans à Paris pour faire le Studio Bercot. Juste après ma formation j'ai commencé à travailler pour Marie Hélène de Taillac, comme assistante de création. Cela a duré jusqu'à cet été, où j'ai décidé de lancer ma marque, Sophia 203.

 

Quand as-tu décidé de créer ta propre marque d'accessoires ?

C'est drôle, car je n'ai jamais voulu créer ma propre marque, je trouve cela intéressant de travailler pour les autres, de rentrer dans leur univers. J'ai commencé par une ligne d'accessoires pour "Hot Pink", le magasin de Marie-Hélène de Taillac à Jaipur, et cela a très bien marché, encore plus lorsque l'on a fait l'exposition "Love from Jaipur" au Bon Marché en 2009. J'ai vendu plus que 300 pièces en quelques jours ! A ce moment là j'ai réalisé que les gens aimaient mon travail, et j'ai eu envie de continuer.

 

Qu'est-ce qui t'as inspiré pour ta dernière collection été 2012 ?

Je suis toujours inspirée par des histoires, des univers. Pour la collection "Smiling in a middle of a kiss", j'ai été inspirée par l'idée du paradis, l'amour, les fleurs, le serpent, la mer, les couleurs d'été...

 

Comment définirais-tu ton style, tes créations ?

Mon imagination crée des univers pleins de fantaisie et très colorés. Je réalise mes rêves à travers mon travail. Cela donne des pièces raffinées et féminines, qui vont avec mon style vestimentaire. J'aime les looks plutôt spontanés, colorés et féminins.

 

As-tu des créateurs ou des artistes que tu apprécies particulièrement ?

J'adore les objets et les couleurs du designer Jaime Hayon, les oeuvres de l'artistes Yayoi Kusama, Lionel Esteve, et je suis toujours très inspirée par des créateurs de bijoux comme Marie-Hélène de Taillac, ou des pièces vintage de Fabergé, Fred Leighton, Miriam Haskell... La musique est aussi très importante pour moi, j'en écoute beaucoup, surtout quand je travaille sur une collection.

 

Tu vis entre la France et l'Inde, mais as-tu des adresses préférées à Paris ?

J'aime beaucoup les loisirs clichés, comme prendre les bateaux mouches le soir, regarder les appartements magnifiques sur les quais qui me font rêver. Les terrasses des cafés, sans oublier la glace Berthillon sur L'Ile Saint Louis ! J'aime beaucoup les boutiques vintage, j'ai d'ailleurs acheté une très belle ceinture Yves Saint Laurent chez VINTAGE CLOTHING PARIS, (10 rue de Crussol, 75011 Paris). J'adore aussi aller dans le magasin de bijoux kitsch, CCV Catherine Chantal Véronique (6 Rue Vertus, 75003 Paris).

 

Quelle personnalité pourrait incarner ta marque ?

Mon rêve serait de voir Beyoncé habillée avec mes accessoires. J'adore son énergie et sa personnalité qui la rendent encore plus belle.

 

Des projets ?

Je viens de monter mon propre atelier, c'est comme un rêve qui se réalise ! Cela me donne beaucoup de liberté sur le plan créatif. Je viens de présenter une collection pour enfants ainsi qu'une ligne mariage pour l'été 2012. Je suis très excitée par ces deux projets, mais je ne compte pas m'arrêter là ! Je vais aussi présenter ma ligne pour homme au début de l'année 2012, ainsi que des pièces pour la maison. Des "wall brooches", c'est-à-dire des motifs Sophia 203, mais déclinés en taille géante, réalisés avec la même technique de broderie que mes accessoires. Ce sera un mélange entre bijoux pour la maison et oeuvres d'art.

Je vais aussi faire des vitrines de Browns à Londres, et je travaille également sur un grand projet dans mon magasin préféré à Tokyo, ADAM & ROPE. Je prépare une installation au mois de mai, avec mes produits, des lampes "fly away", "wall brooches", et pour la première fois, j'ai réalisé une ligne de robes en exclusivité pour eux. Je suis aussi très fière de faire la déco du premier gelateria (glacier italien) à Jaipur, qui va s'appeler "Mi Casa".

 

Les accessoires Sophia 203 sont en vente dans la boutique Arlette (rue Saint Nicolas à Paris), chez Bonton, colette, Hod, Merci et au Bon Marché.

 

Propos recueillis par Mélody Kandyoti

À ne pas rater