Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Zoom jeune createur : Chatelles, les slippers deluxe de Pippa Middleton

Devenir une référence en matière de slippers, voilà le pari de Chatelles. Une jeune et jolie marque créée par François du Chastel en 2012 et plutôt bien partie en chaussant les pieds de Pippa Middleton, l'une des it-girls anglaises les plus influentes de la planète depuis qu'elle a fait la une des tabloïds dans sa robe McQueen au mariage de sa soeur. Outre une belle première vitrine, Chatelles c'est avant tout une histoire d'envie. L'envie de changer de vie, de passer de la finance à la tendance et ça sans bagage mode. Une aventure culottée donc avec pour seul moteur l'appétit de créer un phénomène, celui de la slipper deluxe déclinable à l'infini ou presque. Rencontre avec le créateur dans le showroom parisien de la maison, rue de Varenne.

Il fallait oser. Il l'a fait. Un jour de grisaille londonienne, François du Chastel lâche un boulot bien payé dans la finance pour se lancer dans le textile. C'est la chaussure qui l'attire. Pas par affection liée à l'enfance ou autre lubie sentimentale mais plutôt parce qu'il y repère un filon. Pas si effronté donc, il choisit l'univers des slippers à l'heure où le modèle fait fureur mais où aucune marque ne se place en chef de file. Août 2012, Chatelles voit le jour.

"C'est une vraie chaussure". L'apprenti chausseur insiste. "Contrairement aux ballerines, il y a une vraie tige, un vrai talon. Les notres ont 14 mm de talon dont la moitié en caoutchouc et la languette est un peu plus haute qu'une ballerine". Une chaussure qui habille davantage le pied donc mais qui reste féminine. D'origine masculine dédiée à l'intérieur, la slipper du gentleman anglais s'est bien émancipée chez Chatelles. Courbes sur toute la chaussure, languette ronde, semelle extérieure incurvée sur les côtés, l'accessoire n'a plus rien à voir avec celui d'un bourgeois casanier. Plus jolies aux pieds d'une femme que la ballerine dixit son créateur, ces slippers mettent tout le monde d'accord sur un point : le confort.

Chatelles, des slippers qui durent. Exit l'arrière de la chaussure qui dégouline ou le bout qui s'ouvre. Chez Chatelles, tout est pensé dans le moindre détail, du moins c'est ce que nous dit son fondateur et on a bien envie de le croire après avoir touché, examiné, essayé ses modèles : "Chaque chaussure (et pampille) est fabriquée à la main au Portugal avec les meilleurs cuirs italiens tant à l'extérieur qu'à l'intérieur. Un talon en caoutchouc a été ajouté sur la semelle extérieure en cuir afin d'apporter en confort mais également en résistance et en durabilité. La semelle intérieure, également en cuir, repose sur une couche de Latex Sanitized® (anti bactérie / anti-odeur) d'une épaisseur de 3 mm. Cette semelle intérieure repose elle-même sur une talonnette (en latex également) de 3 mm pour un total de 6 mm et un confort irréprochable". Et c'est vrai qu'on se sent comme dans des chaussons. En plus d'être chic et tendance. Une très bonne équation.

Un design travaillé par une pointure : Tiphaine de Bodman. Cette dernière est passée par Kenzo, Mc Queen et Paul Smith ou elle dessinait des chaussures. Le choix des couleurs est quant à lui validé par ses deux associées, Doriane et Charlotte, mais aussi par une ribambelle d'amies transformées en expertes mode quand il s'agit de choisir la palette de la saison prochaine, les pampilles, les initiales. Car Chatelles c'est aussi et surtout des modèles qu'on personnalise sur le e-shop ou mieux dans le très chic showroom du 7e arrondissement. Passage obligatoire si vous souhaitez broder vos initiales.

Pour qu'on soit fières d'oter nos slippers lors d'un dîner voire pour faire oublier vos vilaines chaussettes, François du Chastel a incrusté un vers de Victor Hugo sur la semelle. Un alexandrin scindé en deux avec la première moitié sur le pied gauche et la seconde sur le pied droit, le tout rassemblé donne une belle déclaration d'amour "Je ne puis demeurer... loin de toi plus longtemps." C'est beau, on a envie de le montrer quitte à se déchausser sur le bitume. C'est bien fait, pas simplement imprimé mais gravé dans la semelle pour toujours. C'est intello aussi, ça permet de rappeler à votre oratoire qu'il s'agit d'un vers du très célèbre poème Leopoldine. "Quoi tu connais pas ? Inculte !".

Identifiables grâce à un point bleu roi à l'arrière de la chaussure, pas sûr que les Chatelles restent longtemps dans l'anonymat. Leur prix ? A partir de 150€.

Tout est dit, ne reste plus qu'à aller voir ces merveilles. Un coup coeur de la rédaction.

Points de vente :

The Space, 21 Rue Bonaparte, 75006 Paris

En showroom (pour celles qui aiment essayer avant d'acheter : 61 rue de Varenne, 75007 Paris

Sur le site de la marque.

Chloé de Trogoff

À ne pas rater