Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Tendance vue sur les podiums : les rayures

Vue sur les podiums : la tendance rayures
Défilés Printemps-Eté 2013 Balmain, Dior, Chloé, Tommy Hilfiger
Vue sur les podiums : la tendance rayures Défilés Printemps-Eté 2013 Balmain, Dior, Chloé, Tommy Hilfiger

Avant de devenir l'obsession de nombreux créateurs, les rayures évoquaient les plaisirs des bords mer durant les années les folles, et bien avant, avaient des significations plus obscures. Mais des allusions au bagne, aux forçats, et aux prostituées au Moyen-Âge comme nous apprend "L'étoffe du diable : une histoire des rayures et des tissus rayés" de Michel Pastoureau, que reste-t-il ? Peut-être faut-il voir dans cette abondance sur les podiums plus qu'un souci esthétique, mais une transgression. Si derrière chaque ligne, chacun cultive sa propre symbolique, une caractéristique reste indéniable, l'assurance grâce à ces traits habilement tracés d'une silhouette graphique. Tour d'horizon des défilés Printemps-Eté 2013 !

La rayure noire et blanche tout d'abord fait partie des incontournables de la saison. Dualité basique, sa géométrie a conquis de New York à Milan en passant par Paris, de Marc Jacobs à Dolce & Gabbana en passant par Balmain qui l'évoquent sans allégorie. De larges bandes suivent ou non les allures longilignes. Elles se matérialisent même façon total look pour quelques occasions comme chez Michael Kors, inspiration pyjama. Chez Christian Dior aussi les rayures sont imposantes, mais dans une déclinaison couleur plus féminine.

D'autres choisissent d'égayer le motif linéaire à l'image de Vivienne Westwood, de Moschino ou encore Chloé. Tommy Hilfiger et Paul & Joe mélangent même deux couleurs de rayures avec délicatesse pour des silhouettes preppy. Et si chez Olympia Le-Tan elles sont le prétexte à des allure rétro et sexy, chez Balenciaga, toute habillée de marine, la silhouette a quelque chose de mafieux dans un néo costume de parrain.

Asymétriques, parfois, ou même inconstants aussi, les traits habillent de leur rigueur les courbes féminines aussi bien verticalement qu'horizontalement. Fendi va même plus loin dans l'obsession graphique avec un motif cubique. Enfin si le pantalon est le prétexte à la plupart des envolées linéaires, les rayures amadouent aussi bien les jupes, les chemises, que les tops, les blazer et les robes...

En images découvrez la tendance rayures vue sur les podiums Printemps-Eté 2013

Marijke Zijlstra

À ne pas rater