Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Tendance : la mode lave plus blanc que blanc

Défilé Céline printemps-été 2011.
Défilé Céline printemps-été 2011.

Pour une fois que c'est simple. Cet été, c'est color blocking ou bien à l'inverse, plus blanc que blanc. Quel que soit son style, son âge et son porte-monnaie. Il y en a absolument partout : chez les créateurs, les géants du prêt-à-porter et même déjà dans notre garde-robe. Un peu comme si l'industrie du luxe avait passé tous nos basiques à la javel. Du blanc en total look et dans tous les registres. Cet été, on se met au "White Spirit" ! On vous aura prévenu.

Minimaliste

Ne pas en faire trop. C'est après tout la première impression que cette couleur nous donne. L'adage du "less is more" est particulièrement ancré chez Celine, avec les silhouettes zéro fioriture de Phoebe Philo. Coupes droites et nettes, taille peu marquée, la recherche du confort et de l'élégance. Un parti pris également présent dans la collection Calvin Klein, avec des petites robes droites, dans un esprit quasi monacal. Une manie qui a également contaminé les créations d'Hannah MacGibbon pour Chloé, le temps d'une saison, dans une version plus féminine, avec une série de robes portefeuilles impeccables.

Sexy

Comme le noir, le blanc a cette capacité à jouer sur plusieurs tableaux. De la sobriété la plus extrême, il peut aussi afficher un sex-appeal des plus étonnants. Pour preuve, les robes ajustées, ultra-décolletées et fendues de Joseph Altuzarra, ou bien celles plus fluides, qui laissent entrevoir des dessous ton sur ton, chez Vanessa Bruno. La femme fatale a aussi de quoi faire chez Gianfranco Ferré ou Versace, avec des uniformes seconde peau, que seule une silhouette irréprochable pourra porter.

Masculin

La féminité s'exprime aussi à travers un dressing mixte, lui aussi gagné par la fièvre blanche. Les costumes trois pièces se voient réinterprétés à la sauce Givenchy, Dries van Noten, Stella McCartney, Margiela ou Paul Smith. Chez Jason Wu, le smoking devient robe, tout comme la chemise d'homme chez Viktor & Rolf ; alors qu'Isabel Marant tente de nous réconcilier avec le fameux jean blanc.

Rétro

Le blanc a forcément traversé toutes les époques et ne manque pas de le rappeler. Les seventies sont particulièrement à l'honneur, cette saison, et sont déclinées dans tous les registres : lolita couture chez Fendi, avec des robes blousantes, bobo chic chez Salvatore Ferragamo, ou encore "First lady" chez Valentino. Chez Dolce & Gabbana, on remonte encore plus loin, à l'époque où la Sicillienne ne s'habillait que de jupes midi et de dentelle.

Casual

Robe "sporty chic", trench, veste en jean, tee-shirt col rond, le blanc fait partie depuis des années de notre mode quotidienne. Des basiques inépuisables, qui ne cessent d'intéresser l'industrie du luxe, à l'instar cette saison des maisons Lacoste, Derek Lam, Alexander Wang ou encore Jil Sander.

 

Découvrez la manie du blanc sur les podiums !

 

À ne pas rater