Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Sandales Birkenstock, la revanche d'une chaussure mal-aimée ?

Quand on pense sandales Birkenstock, on ne pense certainement pas tendance. Chaussures fétiches de Steve Jobs (portées par Ashton Kutcher dans le biopic) régulièrement comparées à des modèles orthopédiques avec leur semelle intérieure prenant la forme du pied et leurs plateformes épaisses, les Birk' sont confortables un point c'est tout. Et bien, il va falloir revoir notre jugement. D'abord parce que Phoebe Philo, la directrice artistique de Céline, en a fait son modèle fétiche pour sa collection Printemps-Été 2013 mais aussi parce que cet été, la sandale allemande a fait son come-back dans la rue comme aux pieds des stars.

Le revanche d'une chaussure mal-aimée

La génération 2000 en a porté pendant ses années lycées, merci Heidi Klum alors égérie de la marque, pour finalement les mettre de côté quand une partie de la profession médicale en a fait son must-have. Maintenant que le sabot d'infirmière l'a supplantée, la Birkenstock de Johann Birkenstock refait surface, l'été 2013 nous l'a confirmé.
Marquée déposée en 1774, elle prend sa revanche après plusieurs années de maltraitance, souvent considérée comme accessoire anti-glamour par excellence. Mais à l'heure où Isabel Marant et sa basket à talons n'a plus à faire ses preuves, la Birkenstock reprend du galon déclinée dans les coloris et les imprimés les plus actuels.

Un retour en force pour cette chaussure qui a mis presque un siècle à voir le jour dessinée pour la première fois en 1897 par l'un des membres de la famille Birkenstock. Il faudra encore attendre 1966 pour que la marque se développe véritablement hors de son pays et plus particulièrement au pays de tous les possibles, les États-Unis. Depuis 1990, la marque s'élargit avec 4 sous-marques destinées à toucher tous les membres de la famille. Car c'est là la force première de Birkenstock, créer des produits pour petits et grands, hommes et femmes. Des pièces, pour certaines quasi unisexes, à des prix attractifs et plébiscitées par les orthopédistes. De quoi rassurer les chefs de familles. Et si aujourd'hui la fameuse sandale est la chaussure la plus vendue de la marque, Birkenstock peine encore à faire connaître et aimer ses 38 autres modèles fermés.

Birkenstock, une sandale de star

Cause de re-popularité ou pas, le biopic de Steve Jobs dont on parle depuis un an offre un joli coup de pub à la marque. La Birk' que portait le défunt fondateur d'Apple dans ses locaux devient un symbole de cool attitude, la sandale de ceux qui osent (et réussissent). Dans la rue, les hommes s'en entichent, les plus pointus comme les plus lambda. Et comme si ça ne suffisait pas, le défilé Céline Printemps-Été 2013 la propulse sous les projecteurs, revisitée avec de la fourrure et rebaptisée "furkenstocks". La femme de Phoebe Philo les associe avec une robe, un pantalon mais surtout avec des matières nobles comme de la soie. La chanteuse des teenagers Miley Cyrus ne tarde pas à se les offrir. Un comble pour celle dont on décrie le style toujours plus sexy avec les années. Fière patriote allemande Heidi Klum continue d'afficher ses modèles fétiches avec toute sa garde-robe. Fidèle à son étiquette de it-girl au sens du style acéré, Ashley Olsen les porte avec un ensemble ultra-pointu pour un parfait look de hipster.

L'effet boule de neige est lancé. Le 29 juillet 2013, le Vogue d'Anna Wintour nous explique même pourquoi toutes les filles de la rédaction en sont folles.

Alors faut-il investir dans la Birkenstock ? Absolument si vous vous expatriez aux États-Unis ou en Allemagne. Pour le reste, on attendra de voir la durée de vie de la tendance.


Plus d'infos sur NosSandales.com

Chloé de Trogoff

À ne pas rater