Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

De Marlon Brando à Alice ou Kate, le Perfecto n'a pas dit son dernier mot

A la rentrée, c'est décidé, on sort sa discographie rock des années 70 et on se pare de cuir.


Must have de l'année 2007, le perfecto avait perdu du terrain alors que le blazer oversize et la veste en jean s'installaient confortablement, tant sur les podiums que dans les rues branchées des capitales.

Mais le perfecto n'est pas du genre à se laisser abattre: c'est un dur, un vrai. De Marlon Brando à Alice Dellal en passant par Debbie Harry ou Kate Moss , il n'a jamais vraiment tiré sa révérence.

Créé en 1928 par la Schott Brothers, le Perfecto a traversé le siècle. Il fait partie de ses produits cultes, à avoir inconditionnellement dans son placard. Destiné à l'origine aux motards, afin de les protéger de chutes éventuelles, il fut ensuite l'apanage d'une jeunesse rebelle, à l'instar de James Dean, dans La Fureur de Vivre ou de Marlon Brando, meneur de bande de l'Equipée Sauvage. En France, " les Blousons noirs ", issus de la classe ouvrière, se l'approprient afin de souligner leur différence et le refus de leur condition. Aux yeux du tout un chacun, le perfecto devient dès lors le symbole d'une violence citadine, le signe de reconnaissance d'une jeunesse perdue. D'emblée, l'image qu'il véhiculait alors, séduit le mouvement Punk en quête lui aussi d'une identité forte, en marge avec une société qu'il juge trop conformiste. 1970 : Le perfecto, plus que jamais, est résolument rock. Il faut attendre le début des années 1980 pour le voir se féminiser et occuper les podiums. On retiendra notamment un défilé de Jean-Paul Gaultier, en 1977, où il est associé, avec audace, à un tutu rose.


Ainsi, on le voit bien, le perfecto est un indétrônable. S'il a perdu son aura sulfureuse, il n'en reste pas moins incontournable.


Et Colette l'a bien compris. En Septembre prochain, le concept store parisien rend hommage au plus rebelle des blousons. Alexander Wang , Gareth Pugh , Balmain , Philip Lim , et bien d'autres encore, réinterprètent le perfecto, lui redonnant ses lettres de noblesses, plus de 30 ans après son apogée. Pour cette occasion, Repetto a même imaginé des ballerines et des zizis spécial " motard ", avec de petits zips, très rock.

A porter à volonté, le soir comme la journée, en optant pour un style "mix and match". Rien de mieux, comme Agyness Deyn , qu'une petite robe raffinée, avec un bon vieux cuir usé.

Elise Bonaventura

 

À ne pas rater