Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Dans le dressing de Saphia Azzeddine

Non, les interviews mode dans les magazines ne se limitent pas aux It-girls, aux filles qui allient apparence et paresse. La mode, c'est aussi une affaire d'écrivain.

Du style, Saphia Azzeddine en a, autant dans son dressing que dans son écriture. Révélation littéraire 2008 avec son exquis "Confidence à Allah", cette jeune écrivaine confirme son talent avec son second roman "Mon père est femme de ménage".

Ecrivaine iconoclaste, icône et classe, Saphia maîtrise aisément le verbe et l'allure. Ex-assistante diamantaire dans une vie passée, orfèvre des mots aujourd'hui, elle cultive le sens du détail dans ses romans comme dans sa garde-robe.

A peine 29 ans et déjà deux romans, une adaptation au théâtre, un rôle au cinéma et bientôt la réalisation de son premier film. Puretrend est allé à la rencontre de cette Hit-girl à qui tout sourit. Rencontre.

Ta définition de la Mode ?

Coco Chanel disait: "Il n'y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue". Pour moi la mode c'est la rue, plein de petits détails dont on s'inspire, qu'on a vu sur des passants un jour comme ça et qu'on s'approprie un jour...


Le style pour toi c'est :

De réussir à pactiser avec la mode, ce qui implique une forme d'intelligence, ne pas l'exagérer, ni la suivre bêtement.


Le style Saphia c'est :

Les jours off, crocs fourrées, bas de jogging et grand gilet serpillière (style le cadeau d'Anémone à Thierry Lhermitte). Les jours in, jean, boots et tee shirt.
Mais jamais le total look.


Christine Angot et son look garçonne, Amelie Nothomb et son style gothique, les écrivains sont-ils fâchés avec la mode ?

Elles pensent peut-être que ça les décrédibiliseraient. A moins qu'elles n'en aient vraiment rien à faire. Mais c'est aussi un style d'écrivain de ne rien en avoir à faire du style écrivain, donc c'est aussi un style. Ca ne finit jamais...
Cela dit, Aragon avait un style très raffiné et Baudelaire a quand même été le premier vrai punk de l'époque lorsqu'il s'est teint les cheveux en vert. Montherlant aussi était d'une élégance pointue et soignait toujours sa tenue avant de se mettre à écrire. Comme un rituel.

Il y a donc quand même des icônes de la mode chez les écrivains. Dominique Rollin en Missoni , ça le fait aussi.


Comment t'habillais-tu à 4 ans, 14 ans, 24 ans et comment comptes-tu t'habiller à 34 ?

Jusqu'à 15 ans, par ma mère, exclusivement du sur-mesure puisqu'elle est couturière. Après j'ai fait mes propres arrangements avec mes petits moyens mais ça ne donnait rien de fameux (mélange de La Redoute et de Benetton). A 24 ans, c'était très décolleté, j'essayais de rattraper le temps perdu. A 34 ans je pense que je m'habillerai comme aujourd'hui, chic et parfois pas chic du tout. Mais là, je rase les murs et je mets des bonnets avec de grosses lunettes.


C'est quoi ton look quand tu écris ?

Pantacourt polaire, vieux tee-shirt et cheveux gras.


Les personnages de tes romans ont-ils un style précis ? Comment décrirais-tu celui de Jbara de ton premier livre, et de Polo, ton dernier roman , Mon père est femme de ménage ?

Celui de Jbara c'est de la récup, des habits dépareillés et vieux. Elle serait tout à fait à la pointe de certains défilés.
Polo, c'est jean taille haute de la Redoute, pull à message et baskets à scratch.


Ton dressing ressemble à ...

Un bordel coloré et froissé.


La pièce dont tu as le plus honte dans ton dressing ?

Un pantalon Dolce et Gabbana kitschissime moitié toile noire moitié jean, allure western, Madonna le portait dans un de ses clips. Ca ne donne pas pareil de toute évidence.


La plus fière ?
Une robe Chloé, très lourde, très très lourde coupée comme une nappe ronde alors quand je tourne, je décolle.


Tes marques fétiches ?
Chanel, Chloé, Barbara Bui, ma mère et les fripes (surtout américaines)


Ton QG shopping ?

Los Angeles pour les fripes. Ca coûte moins cher de prendre un billet sur Ebookers.com et d'aller faire les fripes là-bas que s'acheter des fringues dans le centre de Paris parfois...


Ton futur achat mode ?

Des boots compensés Louboutin sur un site discount.


Un homme, un vrai, ça s'habille comment ?

Toujours de la même manière, sans faire de vagues. C'est ailleurs que je lui demande de faire des vagues...


A la fashion week de Paris, tu aimerais être au premier rang de :

Aucun en particulier. J'irais si j'avais les moyens d'acheter certaines pièces mais aller voir et rien acheter, non c'est trop dur...


Des mots pour briller en société ?

S'émerillonner, érubescent, s'emberlucoquer, dulcification, résipiscence, oppugnateur, mélanophthalme.

Ca peut donner ça en toute fin de soirée: "Quand je voyais Julien, le beau mélanophthalme, je m'émerillonnais, et érubescente, m'emberlucoquant dans l'idée de lui plaire, je me faisais l'oppugnatrice de cette citadelle. Un regard de lui m'aurait été un dulcifiant sans pareil. Mais rien n'en vint à bout, je m'étais emberlucoqué stupidement, et je dus faire résipiscence de mes assauts inféconds."


Idiosyncrasie balancé comme ça peut être pas mal aussi...

 

Baromètre de la mode

-Michelle ou Carla ? Rania
-Aiguille ou compensé ? Compensé
-It-girl ou écrivaine ? C'est quoi It ?
-Burka ou masque grippe A ? Burqa ça protège mieux.
-Anna Wintour ou Lady Gaga ? Ni l'une ni l'autre, elles me font peur.
-Robe de cocktail achetée ou prêtée ? Jamais prêtée !! Si je ne peux pas me m'acheter une robe de cocktail, je reste chez moi.
-Imprimé léopard ou Léo Scheer ? Imprimé chez Léo Scheer...
-Style rock ou R'n'B ? Pas vraiment rock mais alors anti anti anti r'n'b français! Tout ce qui se fait dans ce domaine est affligeant.
-Centre commercial ou boutique de créateur ? Les deux, selon mes finances.

 

Pour découvrir le roman Mon père est femme de ménage (éditions Léo Scheer), Cliquez ici .

Découvrez ci-dessus les photos de son dressing en exclusivité.

 

Monia Kashmire

À ne pas rater
À découvrir