Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

2009 : les 10 événements mode à retenir

L'année s'achève sur la triste fin de l'honorable maison Christian Lacroix. Coups de théâtre, mercato, mais aussi hommages émouvants, biopics et expositions ont rythmé le petit monde de la mode. Il est temps de faire un point : les 10 événements marquants qu'il faut retenir de 2009.

 

1 - Clap de fin pour Christian Lacroix

L'évènement majeur de cette année 2009 reste le triste clap de fin de la maison Christian Lacroix . Après plus de vingt ans de création dans la Haute Couture et le prêt-à-porter féminin, la griffe qui a souvent connu d'importantes difficultés financières s'est vu contrainte de déposer le bilan en mai dernier. Six mois de déboires judiciaires plus tard, l'espoir d'un happy end s'est finalement brisé sous la sentence du tribunal de commerce de Paris, le 1er décembre. Aucune des garanties financières proposées par les repreneurs, ni même celle du Cheikh d'Ajman s'élevant à 100 millions d'euro, n'a été jugée suffisante. C'est finalement le plan de continuation des propriétaires de la maison Lacroix, les frères Falic qui a été retenu : la société ne gérera plus que quelques contrats de licences et a dû se séparer de 90% des effectifs pour ne garder qu'une douzaine de salariés. Le dernier défilé Haute Couture de Christian Lacroix restera dans les plus émouvants de la décennie.

Lire la dernière news sur la maison Lacroix

 

2- La mode 2.0

La mode 2.0, la mode pour tous ? C'est dans ce sens qu'ont cette année oeuvré les maisons Burberry Prorsum , Alexander McQueen et Louis Vuitton . Lors de la dernière fashion week Printemps-Eté 2010, elles ont toutes les trois diffusé en live leur show sur leur site internet. Alors que Burberry fêtait ainsi son retour sur les podiums londonien et le 25éme anniversaire de sa ligne de luxe, Louis Vuitton a également retransmis son défilé sur le site communautaire Facebook, l'ouvrant aux commentaires des internautes. Mais c'est Alexander McQueen qui a poussé le concept à fond, avec une mise en scène high-tech et futuriste filmée par d'imposants robots-caméras. Dans le même état d'esprit, plusieurs blogueurs dont Garance Doré et The Sartorialist, ont été convié au premier rang du défilé Dolce&Gabanna , armés de leur ordinateur pour commenter l'événement en direct...

Lire l'article la mode sur iphone .

 

3- Le départ du mystérieux Martin Margiela

Autre séisme dans le petite monde de la monde : après 20 ans de création avant-gardiste, le talentueux et mystérieux Martin Margiela a quitté sa maison pour raisons personnelles. Alors qu'il fait partie des grands noms qui bousculent la mode, l'expérimentent et la conceptualisent, le créateur belge laisse un grand vide derrière lui. Une sortie mystérieuse à l'image de son homme qui cultive l'absence depuis ses débuts dans le milieu : pas d'interview, pas de photo, pas de publicité, ni de top models et encore moins de it-bags. Durant toutes ces années, l'homme invisible a refusé le jeu de la communication, préférant rester dans l'ombre et signer ses vêtements d'une étiquette sans nom, constituée de quatre pattes blanches. Aucun successeur n'ayant été désigné à la tête de Maison Martin Margiela , c'est son équipe de 25 personnes, toutes habillées de la traditionnelle blouse blanche, qui continuera à travailler sous la direction de Giovanni Pungetti.

Lire la news sur le départ de Martin Margiela .

 

4 - Le phénomène Uniqlo

La crise ? Uniqlo ne connaît pas. Alors que l'industrie mondiale de la mode s'est vue toute l'année menacée par des conditions financières périlleuses, après la tragédie Lacroix et le plan social de Cacharel , la marque japonaise de la fast fashion, elle, vit une véritable success story. Après avoir annoncé une chic collaboration avec la grande Jil Sander , Uniqlo a ouvert à l'automne un immense flagship store de 2 150 mètres carrés en plein coeur de Paris. Un coup marketing admirablement ficelé, une publicité massive, des cachemires bradés, des collections tendances et épurées... Résultat ? Le géant nippon annonçait une hausse de 47,7 % de ses ventes en octobre dernier. Et à en croire la fréquentation de son nouveau magasin parisien toujours envahi de fashionistas en crise, cette belle envolée n'est pas prête de s'arrêter.

Lire l'article sur les 5 raisons d'aller chez Uniqlo .

 

5 - La rétrospective Madeleine Vionnet

Après Sonia Rykiel, c'est à Madeleine Vionnet que le musée des Arts Décoratifs de Paris a rendu hommage cette année. Un bel évènement qui aura permis de revenir sur l'oeuvre de ce grand nom de la mode, trop souvent oublié au profit de ses contemporains Coco Chanel et Paul Poiret. Cette rétrospective lui rend hommage, braquant ses projecteurs sur la modernité de son style. Pionnière dans la maîtrise de la coupe en biais et de l'art du drapé, Madeleine Vionnet a permis la métamorphose et l'émancipation de la silhouette féminine, en devenant une des figures phares de la Haute Couture pendant l'entre-deux guerres. Les 130 modèles datant de 1912 à 1939 sont à découvrir jusque fin janvier...

(Lire l'article de Paquita Paquin )
Jusqu'au 31 janvier, Les Arts Décoratifs, 107 rue de Rivoli, 75001 Paris

 

6- Lindsay Lohan chez Emanuel Ungaro

La mode a aussi ses déboires people. Le plus surprenant de l'année 2009 est sans conteste la nomination de la it-girl Lindsay Lohan comme conseillère artistique chez Emanuel Ungaro . Très critiquée dans le milieu de la mode et dans la presse, cette décision pourtant destinée à booster les ventes de la griffe, a eu comme effet immédiat le départ du jeune et talentueux styliste Esteban Cortazar . C'est en duo avec la quasi inconnue Estrella Archs que la sulfureuse Lindsay a présenté une collection Printemps-Eté 2010 à Paris, largement condamnée par la presse et les rédactrices de mode. Malgré la déclaration d'Emanuel Ungaro - le fondateur de la maison, cédée en 2005 à l'investisseur américain Asim Abdullah - qualifiant cette nomination de "pur désastre", la nouvelle recrue semble rester à son poste...

 

7 - Le retour de la coolitude

Après le buzz estival du boyfriend jean, large et confortable, les fashionistas ont trouvé leur nouvelle marotte : elles l'appellent le " jegging ". Ce nouveau néologisme, né de la contraction des termes legging et jogging, fait fureur en cette fin d'année. Dans la continuité de la mode homewear, idéale pour le coconing hivernal, le jogging refait surface et réhabilite le confort comme un critère de mode. Loin des survêtements en synthétique des fans de hip-hop ou des vieilleries à zip que l'on enfilait au lycée pour les cours d'EPS, le jegging est souple et fin à la manière des caleçons de grand-père. Vu chez Isabel Marant , il envahit les enseignes de la fast fashion et se " chicise " pour ses sorties en ville , accessoirisé de talons,veste d'homme, pull en cachemire, bijoux et foulards....

 

8- Le buzz de "The September Issue"

Les documentaires sur la mode font buzz. Après "Lagerfeld Confidentiel", "Marc Jacobs & Louis Vuitton" et avant "The Day Before", "The September Issue" signé de R.J Cutler a fait l'événement mode de la rentrée 2009. Le réalisateur a réussi à pénétrer dans la tour d'ivoire de la rédaction du Vogue américain pour suivre pendant huit mois Anna Wintour et son équipe. Il a ainsi filmé les différentes étapes de la réalisation du numéro de septembre 2007, ou la bible qui a battu le record des ventes de toute l'histoire du Vogue. Un film rythmé et passionnant qui ose approcher de très près la prêtresse de la mode, Anna Wintour . Et a le mérite de révéler aussi bien la puissance de son influence, que sa sensibilité douce et pudique.

(Lire les 5 bonne raisons d'aimer The september Issue )

 

9 - Les films sur Coco Chanel

Culturellement parlant, l'année 2009 fut l'année Chanel , avec pas moins de deux biopics et la réédition de la biographie d'Edmonde Charles-Roux. Avec "Coco Avant Chanel" (lire la critique ), Anne Fontaine dresse le portrait d'une Coco, campée par une Audrey Tautou frêle et tenace, issue d'un milieu populaire, chanteuse de beuglant puis entretenue par son ami Etienne Balsan, avant la rencontre de Boy Capel et la gloire que l'on sait. Alors que Jan Kounen a préféré se concentrer sur la liaison présumée entre la créatrice au sommet de sa gloire, interprétée par Anna Mouglalis , et le compositeur russe dans son film "Coco Chanel et Igor Stravinsky". Des oeuvres qui dévoilent les différentes facettes de la couturière.

Lire l'article sur le film Coco avant Chanel .

 

10 - Le revival osé de la cuissarde

A l'opposé du style loose et androgyne de la panoplie boyfriend jean - veste d'homme, on note le come back très remarqué d'un accessoire autrement plus sexy et féminin : la cuissarde. Vue l'an dernier sur les podiums de Prada , Louis Vuitton , Hermès ou encore Chloé , elle aura finalement su se démocratiser dans des versions moins concepts et portables dans la vraie vie. Plus besoin de prétexter une soirée déguisée ou de s'appeler Madonna pour afficher ses cuissardes en plein jour! Un brin osées avec une mini jupe, elles se portent plus facilement sur un carrot pant, un sarouel ou sous une tunique ceinturée.

(Lire le Mode d'emploi de la cuissarde ).

 

Marie Varroud-Vial

À ne pas rater
À découvrir