Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Zero Dark Thirty : l'excellent film polemique de Kathryn Bigelow

"Zero Dark Thirty" ne va pas seulement bousculer l'année 2013. Prenons les paris, il va plutôt empreindre toute une époque et marquer de sa patte un chapitre de l'histoire du cinéma. Car le docu-fiction de Kathryn Bigelow est d'une intensité rare, rondement mené et diablement efficace. Jessica Chastain y signe l'un de ses meilleurs rôles, dans la peau d'un agent de la CIA, frêle mais tenace. Une magistrale interprétation d'un personnage sibyllin, impénétrable qui lui a valu plusieurs récompenses et distinctions, amplement méritées.

L'intrigue se déroule autour de la traque de Ben Laden, ex-ennemi numéro 1 des États-Unis, ici échelonnée sur dix ans. Un combat opiniâtre, parfois acharné qui concède à ce long-métrage toutes les qualités d'un excellent film d'espionnage. Bigelow, première femme Oscarisée de l'histoire du cinéma nous a par ailleurs exposé un avant-goût de son exemplaire rigueur avec "Démineurs"... Un échauffement pour son dernier chef-d'oeuvre, brillamment filmé et impérialement documenté.

"Zero Dark Thirty" tente de détailler une vérité parcellaire sous ses allures de documentaire mais reste fidèle à une touche allégorique, rappelant qu'il s'agit d'une fiction. Que l'on soit complètement plongé dans cette traque acharnée ou que l'on préfère garder un oeil distancié, ce long-métrage impose une intensité saisissante.

Impartial, le film ne laisse aucun sentimentalisme s'emparer du scénario, seul un instinct de vengeance s'imbibe dans quelques-uns des personnages. Les représailles ne sont d'ailleurs pas faibles, en témoignent les scènes glaciales de tortures qui ont déclenché un véritable malaise aux Etats-Unis.

L'adrénaline monte brusquement, notamment pendant les trente dernières minutes du film, scène du commando final. Bien que l'on connaisse le fin mot de cette traque, on ne peut s'empêcher d'avoir l'estomac noué par une pression constante.

Rousse sylphide, Jessica Chastain malgré son minois angélique impose un caractère bien trempé, sûre d'elle et extrêmement solide. On regrette néanmoins que son personnage ne soit pas assez exploré, Bigelow privilégiant le journalisme d'investigation plutôt que le fictif.

Un film à ne pas manquer, "Zero Dark Thirty" est au cinéma dès le 23 janvier.

Aurélia Baranes

À ne pas rater