Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Zachary Quinto, portrait d'un tueur en series

Il a un air inquiétant, derrière ses lunettes rondes et son regard noir. Zachary Quinto n'est pas vraiment un acteur comme les autres. Loin du physique parfait du bellâtre hollywoodien, il n'en est pas moins incontournable. Tueur en séries, il enchaîne les sitcoms les plus cultes. Dans la peau de Sylar de "Heroes", il nous a fait grincer des dents au point de devenir l'un des méchants de la télé le plus detesté. C'est désormais dans "American Horror Story" qu'on le (re)découvre au casting de la seconde saison. Et sous les traits du Docteur Thredson, il n'est pas plus rassurant. Décryptage du phénomène.

35 ans, cheveux en brosse, gueule légèrement cassée mais allure de beau gosse. Zachary Quinto a une gueule, une vraie. Grand habitué des séries télévisées, il s'est fait remarquer, etre autres, dans "Les Experts" et "Lizzie McGuire" en 2001, "Charmed" et "Six Feet Under" en 2002, "24 heures chrono" en 2004, "Heroes" en 2006 et désormais dans "American Horror Story". Impressionné ?

Petit à petit l'acteur se crée une identité et semble finalement se complaire dans les rôles de grands méchants. Il faut dire que son air inébranlable et son regard franc sont les atouts majeurs pour interpréter de grands psychopathes. Regardez Michael C Hall, l'incroyable "Dexter". Là est tout le talent de Quinto. Sa voix douce nous apaise. Et une fois que l'on s'abandonne totalement au personnage, il nous attaque sauvagement. Restons alerte donc.

Et côté cinéma ? Zachary commence à faire ses empreintes. Petit-ami goujat dans "(S)ex-List", il est depuis 2009 M.Spok dans "Star Trek". Un rôle que tous les geeks vénèrent au plus au point. Un honneur pour l'acteur puisqu'il remplace pour la première fois Leonard Nimoy qui campait le rôle depuis les années 60.

Reservé concernant sa vie privée, l'acteur évoque tout de même pour la première fois son homosexualité en 2011 dans le New York Magazine. Il en a ainsi profité pour revenir sur ses premiers pas au théâtre dans "Angels in America" en 2010 où il interprète un homme dont le petit-ami est atteint du sida.

Zachary Quinto, un phénomène qu'il faut désormais connaitre... A découvrir en images sur Puretrend.

À ne pas rater