Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Rolling Stones : retour sur 50 ans de rock'n'roll

C'est en 1962 que la légende Rolling Stones commence. A l'époque le groupe est composé de Charlie Watts, Bill Wyman, Mick Jagger, Brian Jones, Keith Richards.
C'est en 1962 que la légende Rolling Stones commence. A l'époque le groupe est composé de Charlie Watts, Bill Wyman, Mick Jagger, Brian Jones, Keith Richards.

Ce n'est pas tous les jours qu'un groupe aussi mythique que les Rolling Stones fête ses cinquante ans de carrière. Pour marquer le coup en plus de la sortie du documentaire "Crossfire Hurricane", les quatre membres actuels Mick Jagger, Keith Richards, Charlie Watts et Ron Wood remontent sur scène après 5 ans d'absence. Première étape de leur série de concerts, Londres, la ville qui a vu se créer la légende avec un premier concert au Marquee en juillet 1962...

Plus grand groupe de rock au monde et quatrième au rang des 100 plus grands artistes de tous les temps selon le magazine Rolling Stone, les Rolling Stones font partie de ces boys band légendaires. Pourtant au début, Mick et Keith, les fondateurs, ne sont que des jeunes britishs amis d'enfance dans la vingtaine et un peu paumés avec un manager de 19 ans Andrew Loog Oldham. Mais malgré son jeune âge, c'est grâce à lui que le groupe a réussi à décoller, à force d'entretenir la rivalité Beatles/Rolling Stones et pousser Jagger et Richards à composer leurs propres titres.

L'affrontement est farouche dans les sixties entre les fans des deux groupes, pourtant les Beatles et les Stones s'entendent bien. John Lennon et Paul McCartney sont même à l'origine de "I wanna be your man" et assurent les choeurs de "We love you". Avec leur réputation de "bad boys" les rockeurs deviennent de véritables idoles pour les jeunes. Il faudra attendre 1965 et "The Last Time" pour enfin découvrir un morceau original de Jagger et Richards. Ensuite tout s'enchaîne très vite.

Entre les excès en tous genres dévoilés dans le documentaire "Cocksucker Blues", la mort de Brian Jones, l'un des fondateurs, et des tubes comme "Honky Tonk Women", la fin des années 60 est pour le moins mouvementée pour les Stones. Les années 70 voient débarquer les pantalons patteq d'eph' et la fameuse langue rouge qui deviendra leur logo que les stars adorent arborer sur leurs t-shirts. C'est également aux 70's que l'on doit l'album "Exil on Main street", l'un des plus grands du groupe ainsi que l'addition de Ron Wood au cocktail que sont les Stones.

De la fin des années 70 au milieu des années 80, le groupe pourtant si soudé commence à prendre ses distances. Jagger sort son premier album solo "She's the boss" et se lance dans le cinéma. Richards de son côté sort "Talk The Cheap". Malgré une perte de vitesse dans les années 80, les Anglais assurent à jamais leur place dans l'histoire de la musique avec leur intronisation au Rock and Roll Hall of Fame en 1989.

Si les années 90 et 2000 voient le rock disparaître un peu au second plan au profit du hip hop et de la pop, les Stones n'ont pas pris une ride, ou presque. Mick continue de faire son show avec ses pas de danses légendaires et Keith Richards maîtrise toujours aussi bien les cordes de son instrument. Après leur quarantième anniversaire de carrière en 2002, ils offrent à leur fan le plus grand concert de rock jamais organisé au Brésil en 2006.

Aujourd'hui, pour leur jubilée d'or, les British remontent sur scène pour une série de concerts qui ne devraient rester dans les mémoires.

Retour en images sur Puretrend sur 50 ans de carrière des Rolling Stones.

Marie Bresson-Mignot

À ne pas rater