Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Perfect Eva Green

Une épidémie qui détruit progressivement les cinq sens, voilà le synopsis de "Perfect Sense".

Un drame avec pour trame de fond un couple, Ewan McGregor et Eva Green. Un film qui sent un peu la fin du monde mais l'amour aussi. Le réalisateur David Mackenzie vous dira que "Perfect Sense" est "un conte de fées pour les nihilistes". Nous, on vous dit que c'est une histoire qu'on ne voudrait pas réelle et qui vous attaque sur le siège douillet de votre salle obscure : car oui, tout ça pourrait arriver. Alors, bon ou mauvais film ? La question dérange. Le scénario est original, troublant, perturbant. Nous sommes touchés. Presque "coulés" à la sortie. On y croit jusqu'à la dernière minute et non, rien pour se rassurer. Alors on oublie. Dommage ? Oui car on a été perturbés et on a aimé l'héroïne, Eva Green, alias Susan, épidémiologiste bien jolie. Et en plus, on ne l'avait pas vue sur grand écran depuis "Dark World" en 2010.

Eva le retour
"Casino Royal", "Kingdom of Heaven", "Cracks"... Eva Green est française mais son talent d'actrice, elle le confie au cinéma US et UK. On est jaloux. Mais c'est une jolie vitrine pour nous. Une James Bond Girl made in France de plus après Sophie Marceau ou Carole Bouquet... Le charme français cultive sa cote de popularité boostée par la "Môme" Marion Cotillard. Mais Eva Green, c'est une autre came. Plus mystique, plus discrète aussi, elle est loin des codes hollywoodiens du 7e art. Question look surtout. Exit la minirobe, on a d'ailleurs jamais vu ses genoux, place à la robe magistrale, impériale, travaillée à coups de pierres précieuses, de jeux de transparence ou de drapés bien placés. Un peu diva côté vestiaire, certains diront même qu'elle est gothique. Car outre son penchant pour les robes noires et pudiques, Eva Green se donne des airs de divinatrice avec un beauty-look travaillé jusqu'au bout.

Eva, une histoire de regard
Tout ce qui l'ont vue vous le diront, Eva Green vous perce avec son regard. Bleu acier, elle l'accentue avec un smoky eyes pénétrant. Le tout associé à un teint clair et une bouche carmin, la voilà qui hypnotise. Voire nous fait peur tant elle dégage un truc. Un truc un peu angoissant oui mais différent. Si une star devait avoir une aura, ça serait elle c'est certain. Car même plus naturelle, Eva Green fait son petit effet. Même le sourire aux lèvres, elle impressionne. Et nous attire aussi. Un paradoxe qu'elle cultive. Qui nous frustre car elle est rare sur red carpet. Sauf pour Montblanc, maison dont elle est égérie.

Eva, une histoire de personnalité
Vous l'aurez compris, Eva Green n'est pas une actrice lambda. Et ça se ressent dans ses rôles. Elle ne jouera jamais la belle plante écervelée dans une comédie américaine façon "American Pie". Non, elle aime les personnages torturés, angoissés, les univers futuristes, les scénarios de science-fiction, les défis. Voilà, Eva Green est une challengeuse. Ca passe ou ça casse. Et logiquement, elle a des détracteurs comme des admirateurs. Nous, on l'aime, mais pas de trop près quand même. Elle pourrait nous hypnotiser...


A l'affiche de "Perfect Sense" cette semaine, Eva Green est à retrouver dans le prochain Tim Burton, "Dark Shadows", sur nos écrans le 9 mai 2012.

 

Chloé de Trogoff

À ne pas rater