Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Marion Bartoli : victoire a Wimbledon gachee par la bourde d'un journaliste

Victoire ternie pour Marion Bartoli par les propos déplacés d'un journaliste anglais hier à Wimbledon 2013. La française a battu la joueuse de tennis allemande Sabine Lisicki 6/1, 6/4 devenant la troisième française à triompher sur le terrain anglais. Il s'agit également du premier tournoi du grand Chelem gagné par la jeune femme, une prouesse que les journaux saluent bien évidemment. Sauf un journaliste anglais qui s'en est pris au physique de la joueuse, lui préférant visiblement la modeuse Maria Sharapova ouAnna Kournikova.

Si les anglais sont connus pour leur thé et pour leur côté gentleman, nation de James Bond oblige, ils comptent également dans leur rang quelques goujats. "Pensez-vous que le père de Bartoli lui a dit quand elle était petite "Tu ne seras jamais un canon, tu ne seras jamais une Sharapova, donc tu dois t'accrocher et te battre" ?" demande John Inverdale journaliste sportif à l'un des auditeurs de la radio samedi lors de la victoire de Bartoli sur Lisicki. Une remarque jugée sexiste qui n'est bien évidemment pas restée sans suite puisque le présentateur, qui parle d'une "plaisanterie" s'est fait fustiger sur les réseaux sociaux, entre autres.

Depuis, la BBC a dû présenter ses excuses même si la principale intéressée elle, ne semble pas vraiment perturbée par la remarque, préférant se concentrer sur sa victoire. "Ce n'est pas important. Oui je ne suis pas blonde. C'est un fait. Est-ce que j'ai rêvé de devenir mannequin? Non, désolé. Mais est-ce que j'ai rêvé de gagner Wimbledon? Oui. Absolument" déclare-t-elle. Sans doute préfère-t-elle sa victoire au physique d'Anna Kournikova, blonde elle, mais qui a disparu des courts de tennis.

Chez les hommes moins de drame avec la victoire d'Andy Murray face à Novak Djokovic 6-4, 7-5, 6-4. Murray devient en plus le premier britannique à gagner à Wimbledon depuis 1936 au cours d'une rencontre qui a fait se déplacer beaucoup de personnalités, de Victoria Beckham à David Cameron.

À ne pas rater