Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Lovelace : Amanda Seyfried dans l'enfer du porno, 1er extrait

Présenté actuellement au festival du film de Sundance, le film "Lovelace" a déjà fait couler beaucoup d'encre... Entre casting mouvementé, scènes coupées (Sarah Jessica Parker ne fera finalement pas partie du film) et scénario chaud, on peut dire qu'il est attendu au tournant ! Mais comme aucune date de sortie n'a pour l'instant été dévoilée, le mieux est de patienter avec cet extrait du film, qui montre Amanda Seyfried dans la peau de Linda Lovelace lors d'un shooting photo face à son futur mari Larry Marchiano...

Linda Boreman, plus connue sous le nom de Linda Lovelace, est une star du porno célèbre pour son film "Gorge Profonde". La star fut forcée très tôt à entrer dans l'industrie de la pornographie et fut même prostituée par son premier mari, Chuck Traynor. Finalement, elle finira par s'élever contre l'industrie qui l'a détruite et deviendra une activiste reconnue.

On comprend donc que ce film soit si attendu, même si on imagine que certaines scènes seront difficiles à regarder... Heureusement, le premier extrait visible est tout sauf violent. On y découvre Linda Lovelace en maillot de bain bordeaux, assise timidement sur un tabouret pour une séance photo. Face à elle, Larry Marchiano, qui sera son second mari. Il réussit à calmer la jeune femme stressée et lui permet de prendre la pose de manière naturelle et détendue.

Devant le résultat des clichés, Lovelace semble très émue et explique à Larry : "Tu me rends belle." Le moment est fort et émouvant. Il faudra patienter encore quelques mois avant de découvrir la terrible vie de Linda Lovelace, mais il semble qu'elle oscillera entre misère, violence et émotion...

À ne pas rater