Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Le look du jour : Olivia Wilde, princesse du bal masqué

En attendant la sortie du prochain volet de la saga James Bond dans lequel on la verra aux côtés de Daniel Craig, Olivia Wilde jouait les princesses d'un soir lors de l'inauguration du nouveau pavillon du musée d'art de Los Angeles. La belle avait pour l'occasion revêtu sa plus belle robe de bal signée Monique Lhuillier.

Pour sa pré-collection Automne/Hiver 2010, la créatrice américaine revenait à son thème de prédilection, les robes de bal. Si elle avait quelque peu délaissé le genre pour l'été, l'hiver se faisait riche et élégant et les robes longues reprenaient le chemin du catwalk en prévision de la prochaine saison des Oscars et autres Golden Globes.

Jouant le jeu du bal masqué, Olivia avait opté pour l'une des robes les plus précieuses de la collection. Elle avait ainsi choisi une robe en tulle nude entièrement rebrodée de perles pour un effet des plus brillants. Afin d'apporter davantage de style à son look et de moderniser la robe, Olivia l'avait associée avec un blazer noir Stella McCartney Resort 2011.

Côté accessoires, la belle misait sur du brillant en harmonie avec son look. Des boucles d'oreille délicates ainsi qu'une minaudière Jimmy Choo dorée venaient compléter cette tenue de princesse. Enfin, accessoire clef de cette soirée, le loup noir, avec lequel Olivia se faisait un plaisir de jouer.

Les cheveux rejetés en arrière, la belle avait eu le bon goût de rester sobre, elle était tout simplement divine.

Radieuse, Olivia revisitait la robe de bal avec style.

L'astuce pour vous : casser sa robe de princesse avec un blazer noir est un succès toujours assuré.

 

Amélie Cosmao

 

À ne pas rater