Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Le look du jour : Charlotte Gainsbourg, méconnaissable

"Charlotte For Ever" avait écrit monsieur Serge Gainsbourg en honneur à sa fille en 1986.

Il est vrai que Charlotte Gainsbourg a toujours eu quelque chose de spécial, un petit "je-ne-sais-quoi" en plus qui l'a différenciée des autres actrices et chanteuses.

Tempérament de feu hérité de son père, taille mannequin héritée de sa mère, la brunette s'est vite démarquée, empreinte de son succès.

Lundi dernier, la fille de "l'homme à la tête de chou" était méconnaissable pour l'avant-première du film "Melancholia" à New York.

Vêtue d'un pantalon rebrodé de sequins sur le devant pour un effet lamé, elle joue presque les disco-queens, résolument tendance. Le vêtement, assez large et de couleur argentée, est entièrement bi-matière. En effet, à l'avant sont disposés des sequins, tandis qu'à l'arrière un effet daim crème dédramatise le côté lamé.

Une ceinture noire et simple affine la taille de l'actrice tout en démarquant ses hanches. En haut, Charlotte Gainsbourg décide de faire simple. Ainsi, elle mise sur un pull noir légèrement loose à col rond. Ultra-mode, cette pièce est idéale pour être associée avec de la couleur ou des paillettes. L'atout parfait pour dédramatiser un vêtement original.

Juchée sur des sandales simples et noires, la belle fait un rappel à son pull en toute simplicité.

Splendide, elle prend soin de se maquiller, et poudre ses yeux d'un noir délicat pour en faire ressortir la couleur. Les cheveux lâchés pour un effet "petite sauvage", Charlotte Gainsbourg est tout bonnement méconnaissable.

On connaissait la particularité de la belle et son amour pour la mode, en voici la preuve ultime.

À ne pas rater