Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Laure Manaudou, rayonnante pour la bonne cause lors de La Parisienne

Le soleil était au rendez-vous dimanche 15 septembre, à l'occasion de la célèbre course "La Parisienne" organisée à Paris... Tout comme Laure Manaudou, ambassadrice rayonnante pour la marque Reebok. C'est avec le numéro 1 que l'ex-nageuse olympique aujourd'hui à la retraite s'est lancée dans l'aventure. Et avec une arrivée remarquée en 2610ème place et en 37 minutes, on peut dire que la sportive a prouvé qu'elle avait encore une belle forme physique.

Comme tous les ans, la course "La Parisienne" a rassemblé de nombreuses sportives ou amatrices (ainsi que Puretrend !), bien décidées à courir dans la joie et la bonne humeur pour récolter de l'argent pour la Fondation pour la Recherche Médicale, contre le cancer du sein. Parmi elles, Laure Manaudou, fière de son brassard numéro 1, a pris le départ de cette course de 6,7 kilomètres, reliant le pont d'Iéna à l'École Militaire... Autres célébrités venues soutenir la cause : l'ancienne miss France Linda Hardy, Karine Lima, Zoé Felix, Salomé Stevenin ou encore Anna Sherbinina.

Laure Manaudou, membre de la team VIP Reebok et accompagnée de Jean Galfione, a beau être à la retraite, ce matin-là, elle a prouvé qu'elle avait encore une très bonne condition physique. En effet, elle a terminé la course en 37 minutes et 12 secondes, se classant ainsi en 2 610ème position. La première a bouclé la course en 22 minutes, tandis que les participantes fermant la course ont mis un peu plus de deux heures.

Cette année encore, les organisateurs de "La Parisienne" avaient mis la barre très haut ! Plus de 650 musiciens encourageaient les sportives tout au long du parcours, tandis que de nombreuses animations permettaient de ne pas voir les kilomètres passer. Enfin, le pont d'Iéna avait revêtu ses plus beaux atours pour se donner un air festif de discothèque.

Des efforts qui ont bien évidemment payé puisque cette 17ème édition a rapporté plusieurs centaines de milliers d'euros. De quoi être fière d'avoir manqué la grasse matinée du dimanche !

À ne pas rater