Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Kate Middleton : son Royal Baby a deja un site Internet a son nom...

C'est quelques heures avant l'annonce officielle du prénom du bébé de William et Kate mercredi, en se basant sur les paris des bookmakers britanniques, qu'un homme d'affaire suisse a crée le site Internet georgealexanderlouis.com. Chapeau !

Il aurait dû parier : il avait trouvé le tiercé gagnant ! Luc-André Biggs, une homme d'affaires suisse de 32 ans, a créé le nom de domaine georgealexanderlouis.com, quelques heures avant que Kate Middleton et son mari, leprince William, ne mettent fin au suspense en rendant public les prénoms de leur premier enfant, un petit garçon né lundi après-midi.

Cet entrepreneur, expatrié au Portugal, est un spécialiste en ce qui concerne la création de noms de domaines. Il souhaitait en créer un au nom du petit Prince de Cambridge mais craignait sûrement d'être devancé en attendant l'annonce officiel de ses prénoms mercredi soir dernier. Luc-André Biggs a donc pris les devants en donnant naissance au site georgealexanderlouis.com mercredi matin... Pour cela, il a simplement consulté les paris des bookmakers britanniques pour savoir quels prénoms avaient la cote. Il a peut-être aussi tenter de deviner ses prénoms en apercevant la frimousse du Royal Baby mardi...

Quoi qu'il en soit, on imagine sa joie au moment où le duc et la duchesse de Cambridge ont levé le voile sur les prénoms de leur petite garçon désormais connu sous le nom de George, Alexander, Louis, Prince de Cambridge. Ce visionnaire suisse, qui est un ancien agent immobilier, est désormais plus qu'impatient de recevoir des offres de rachat pour son nom de domaine.

Depuis l'annonce de la grossesse de Catherine Middleton en décembre 2012, les spéculations sont allées bon train concernant le sexe de son futur bébé d'abord, puis sur les prénoms masculins ou féminins qu'ils pourraient porter. Les bookmakers britanniques avaient notamment parié en masse sur Alexandra, Charlotte et Vistoria au cas où ce serait une petite fille et sur George et James dans l'eventualité d'un petit boy.

À ne pas rater