Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Jennifer Lopez : elle chante pour un dictateur et cree la polemique

Jennifer Lopez a pris l'habitude, depuis longtemps déjà, de chanter pour des personnalités diverses et variées. Des shows privés qui lui rapportent gros, mais qui ne sont pas toujours du goût de ses fans... Manque de chance, sa dernière performance a carrément lancé la polémique : en effet, la chanteuse a donné un concert pour l'anniversaire de Gourbangouly Berdymoukhamedov, le Président turkmène, considéré comme un dictateur...

Samedi soir, la chanteuse Jennifer Lopez a remanié le "Happy birthday Mister President" en "Happy birthday Mister dictator" lors de son concert au Turkménistan. Après avoir fait le show dans un de ses célèbres body pailletés, dans le stade du resort Avaza, la star est remontée sur scène en costume traditionnel du Turkménistan, afin d'entonner avec quelques enfants une chanson d'anniversaire. Le geste est touchant et le chèque a dû être généreux. Le problème, c'est que le président du Turkménistan est considéré comme un dictateur et son pays comme l'un des plus régressifs...

J.Lo était-elle au courant que le Turkménistan enfreint les droits de l'Homme ? Si on en croit l'un de ses tweets (effacé depuis), elle ne savait même pas que le pays a interdit l'accès à l'Internet mondial et aux réseaux sociaux. C'est sûr, son tweet "Je me demande où sont tous mes followers du Turkménistan ! Manifestez-vous !" a dû atterrir à plat. De plus, son agent a affirmé dimanche que si la star avait connu le statut du Turkménistan, elle aurait refusé de se produire... Mais comment être sûr que la star n'avait vraiment aucune idée de ce qui se passait en Turkménistan ? Certaines associations de lutte pour les droits de l'Homme demandent à ce que la chanteuse fasse don du généreux chèque reçu.

Ce n'est pas la première fois que la star fait polémique avec ses concerts... Avant deux shows en Russie, elle avait refusé de parler du sort des Pussy Riot, avouant "Je n'aime pas parler de politique". On se demande donc si elle essayera de se sortir de la polémique turkmène ou si elle fera comme si de rien n'était. On est loin de l'euphorie de la semaine dernière, lorsque Jennifer Lopez recevait son étoile sur le Walk of Fame.

À ne pas rater