Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Happiness Therapy, le film qui rend heureux

Pari réussi pour David O.Russell qui signe l'une de ses meilleures réalisations avec "Happiness Therapy". Un film qui rend (vraiment) heureux et dont le casting ne cesse d'être sacré : l'épatante Jennifer Lawrence et l'apollinien Bradley Cooper en tête de liste. Du psychodrame à la comédie romantique, il n'y a parfois qu'un pas, en voici la plus jolie des preuves. "Happiness Therapy", le Feel Good Movie de la rentrée sort ce mercredi 30 janvier au cinéma et on vous conseille vivement d'aller le découvrir.

L'histoire : Pat Solatano (Cooper) a tout perdu : sa maison, son travail et sa femme. Il se retrouve même dans l'obligation d'emménager chez ses parents. Malgré tout, Pat affiche un optimisme à toute épreuve et est déterminé à se reconstruire et à renouer avec son ex-femme. Rapidement, il rencontre Tiffany (Lawrence), une jolie jeune femme ayant eu un parcours mouvementé. Tiffany se propose d'aider Pat à reconquérir sa femme, à condition qu'il lui rende un service en retour. Un lien inattendu commence à se former entre eux et, ensemble, ils vont essayer de reprendre en main leurs vies respectives.

La force d'"Happiness Therapy" réside entre autre dans sa mise en scène aussi intelligente que captivante. Rempli d'émotions, le spectateur se plonge entièrement dans un univers bipolaire, à l'instar des principaux personnages. Jennifer Lawrence, veuve rédemptrice et reprouvée nous déboussole, Bradley Cooper, éruptif, s'offre un rôle à contre-emploi congédiant ainsi son image un peu lisse qu'Hollywood lui avait attribué.

Du côté des seconds rôles, Robert De Niro s'accrédite dans une version de la figure paternelle complètement dépassée par les évènements. Embastillé dans des superstitions ineptes mais touchantes, il rythme le peu de temps morts du film avec des apparitions toujours plus savoureuses. Voilà l'un des meilleurs rôle du géant du cinéma dans une comédie depuis bien longtemps.

Loin d'être une simple romcom, "Happiness Therapy" mêle la mélancolie au burlesque et se joue des tares psychologiques de ses protagonistes (nymphomanie, bipolarité) sans jamais offenser. Un film dont on ressort avec le sourire, un léger pincement au coeur et l'agréable impression d'avoir profité d'une grande bouffée d'oxygène. De quoi justifier ses nombreuses nominations aux Oscars, cérémonie qui se déride toujours un peu plus... au point de lui attribuer une statuette d'or ? Affaire à suivre.

"Happiness Therapy", le film qui rend heureux... au cinéma le 30 janvier 2013.

Aurélia Baranes

À ne pas rater