Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Gemma Arterton, l'évolution mode d'une future bombe du cinéma

En 2007 pour le Festival de Cannes, ça commence mal pour Gemma. Avec une petite robe orange de matière brillante et un gros noeud sur la poitrine, elle ressemble presque à un bonbon.
En 2007 pour le Festival de Cannes, ça commence mal pour Gemma. Avec une petite robe orange de matière brillante et un gros noeud sur la poitrine, elle ressemble presque à un bonbon.

La carrière de la jeune Gemma Arterton est toute récente mais elle a déjà joué dans de grand blockbusters comme Le Choc des Titans, ou Quantum of Solace dans lequel elle incarne une James Bond girl. Aujourd'hui elle est à l'affiche du thriller britannique La Disparition d'Alice Creed et de la comédie Tamara Drewe dans lequel elle campe le rôle d'une bombe briseuse de coeurs.

Relativement discrète, de ses débuts d'adolescente pataude dans la comédie St Trinian's aux côtés de Rupert Everett à la resplendissante princesse de Prince of Persia, le style vestimentaire de l'actrice a su évoluer vers un genre vraiment plus élégant et raffiné. Exit les petites robes criardes et mal coupées et place aux ensembles masculin-féminin ravissants.

Petit à petit, Gemma se tourne vers un look plus chic et plus sombre, mettant ainsi en valeur sa carnation. Elle n'ose aujourd'hui que très rarement les robes mi-cuisses, préférant des modèles flirtant avec les genoux ou très longs.

Gemma semble avoir trouvé un style chic sans fioriture qui lui ressemble et maîtrise l'art de se mettre en valeur, malgré quelques petites incartades qu'on lui pardonne bien volontiers.

Découvrez en images l'évolution mode d'une actrice dont il faut retenir le nom !

 

Marie Bresson-Mignot

À ne pas rater