Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Gatsby le Magnifique : le trailer definitif du film d'ouverture de Cannes 2013

Mesdames et messieurs, préparez-vous à croiser Leonardo DiCaprio sur la Croisette cette année puisque "Gatsby le magnifique" ouvrira le Festival de Cannes 2013. Une bonne nouvelle pour les fans du bellâtre qui a récemment confié vouloir faire une pause dans sa carrière. Cette fois-ci, il est temps de découvrir le trailer définitif du film de Baz Luhrmann qui va faire parler de lui en mai prochain.

Et on en est désormais certain, ce film ne va pas nous décevoir. Oh non, loin de là. Hystérie de couleur, personnages menés par l'amour, jalousie... tous les thèmes préférés du réalisateur semblent bien présents.

Pour rappel, à ceux qui n'ont pas vu la première version de "Gatsby" (1974) : l'intrigue se passe en 1922, époque du relâchement des moeurs et de l'envol du jazz. Apprenti écrivain, Nick Carraway (Tobey Maguire) quitte la région du Middle-West pour s'installer à New York. Voulant sa part du rêve américain, il vit désormais entouré d'un mystérieux millionnaire, Jay Gatsby (Leonardo DiCaprio) qui s'étourdit en fêtes mondaines, de sa cousine Daisy (Carey Mulligan) et de son mari volage, Tom Buchanan (Joel Edgerton), issu de sang noble. C'est ainsi que Nick se retrouve au coeur du monde fascinant des milliardaires, de leurs illusions, de leurs amours et de leurs mensonges.

Un milieu que Baz Luhrmann va probablement très bien faire ressentir dans sa version de Gatsby, avec une B.O signée Jay Z pour une touche moderne et décalée. Armons nous de patience donc, le 15 mai prochain nous pourrons enfin découvrir ce film qui promet déjà d'être culte. En attendant, contentons nous de la bande-annonce.

À ne pas rater