Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Décryptage de style : Alice Dellal, l'égérie trash de Chanel

Icône punk, Alice Dellal est désormais une égérie Chanel.
Icône punk, Alice Dellal est désormais une égérie Chanel.

Après avoir choisi Blake Lively, une actrice de sitcom américain comme égérie il y a quelques mois, Chanel va encore plus loin en faisant de l'icône punk, Alice Dellal, ambassadrice de sa ligne de sacs Boy.

Un choix qui en a laissé plus d'un pantois, il faut bien l'avouer. Il faut dire qu'en matière de provocation, l'Anglaise sait y faire. Pas franchement farouche devant les photographes, il n'est pas rare de la croiser à des soirées VIP en collants résille déchirés, un bustier en dentelle en guise de top. La tête à moitié rasée, un piercing au nez et des tatouages, la blonde à ses heures officie également pour le groupe Thrush Metal : une parfaite punk british on vous dit. Pourtant, elle cache bien son jeu.

Membre de la famille Dellal, elle fait partie de ce que l'on pourrait appeler la jeunesse dorée. Pour preuve, son parrain n'est nul autre que Mike Jagger et elle est même sortie avec Pierre Casiraghi ! Alors punk, Alice Dellal oui. Mais une punk racée qui cultive volontairement son style et ses allures provocatrices. La jeune femme est trash mais un trash assumé, revendiqué même, qui fait d'elle une forte personnalité. Un style qui séduit couturiers et éditeurs de magazines : quand elle ne défile pas pour Vivienne Westwood, House of Holland ou encore Issa, elle pose pour Vogue ou Dazed and Confused.

Si elle aime les allures débraillées, Alice Dellal est aussi une séductrice. Égérie d'Agent Provocateur, elle a fait du noir sa couleur de prédilection. Perfecto et rangers aux pieds en front rows, elle brouille les pistes en se la jouant charmeuse à la nuit tombée dans des robes en cuir, dentelle, satin, juchée sur une paire d'escarpins vertigineux Charlotte Olympia. Déroutante, provocante et envoûtante, Alice Dellal est de ces égéries qui ne laissent pas indifférent.

Marie Bresson-Mignot

À ne pas rater