Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

De Scarlett Johansson à Hailee Steinfeld : le style des films Coen

La sublime Scarlett Johansson dans le film The Barber/ L'Homme qui n'était pas là, adopte un look preppy. Tee-shirt aux manches bouffantes, petit col blanc et jupe droite, elle est magnifique.
La sublime Scarlett Johansson dans le film The Barber/ L'Homme qui n'était pas là , adopte un look preppy. Tee-shirt aux manches bouffantes, petit col blanc et jupe droite, elle est magnifique.

Les frères Coen ont débuté, en 1984, avec le film Sang pour Sang, mêlant avec un talent époustouflant, le comique à la tragédie.

Fan de westerns, on retrouve bien souvent dans leurs oeuvres, ce monde devenu presque imaginaire. Une sorte de recherche du temps perdu, aussi sarcastique que sentimentale.

Les personnages, au verbe insolent et (surtout) complétement déjantés, sont tout simplement étonnants et attachants. De la femme fatale, poitrine en avant, au "ploucs" incompris, un verre de whisky à la main. Mais le plus incroyable, le plus sensationnel, le plus "Coen", est cette facilité que les réalisateurs/producteurs ont pour faire virer du tout au tout l'empreinte de leur personnage.

Dans le majestueux Burn After Reading : on retrouve un Brad Pitt, prof de sport, toujours un chewing-gum dans la bouche, complétement idiot... Qui se découvre un "talent" de maître-chanteur. De même pour l'incroyable John Malkovich, interprétant un ex-agent de la CIA, en pleine crise de paranoïa. La palme revient au géant George Clooney, dans le rôle du beau gosse pas toujours réglo, persuadé d'être persécuté.

La magie Coen, on la retrouve, aussi, au travers des looks des personnages. Le style prédominant est, sans nul doute, celui des westerns. Chapeaux de cow-boy, santiags, badges de Shérif... tout y est !

En même temps que les personnages se transforment, leurs looks se modifient aussi. Une manière de percevoir le changement à travers son vêtement. Ainsi, toujours dans Burn After Reading, le Brad Pitt idiot du début remplace sa combinaison rouge de sport par un costume-cravate, plus crédible pour un maître-chanteur. Idem pour John Malkovich, agent de la CIA, qui dit adieu au costard noir et blanc et qui expose sa folie en sortant seulement vêtu d'une robe de chambre.

Un style bien à part. Découvrez, en images, la "classe à la Coen".

 

Aurélia Baranes

À ne pas rater