Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Colin Firth, Hugh Grant, Clive Owen : Le charme anglais, mode d'emploi

A l'affiche cette semaine de "Gambit, arnaque à l'anglaise", Colin Firth et son légendaire flegme british nous mettent en émoi. Passée la nostalgie Bridget Jones et son rôle de gentil prince charmant un brin rigide, la magie Colin n'est pas éphémère et laisse planer un doux parfum dans l'air. Comme Hugh Grant ou Clive Owen, il n'est pas beau mais doué d'un charme palpable. Un charme typiquement anglais qu'on boirait jusqu'à plus soif. Et pour cause, ses ingrédients sont explosifs. Décryptage au sein du top 10 des britanniques les plus sexy. Un classement des plus objectifs of course.

Le charme anglais c'est :

- L'impassibilité de Colin Firth en pull de Noël. On rit d'abord, on craque ensuite. Allure BCBG + gêne + charme = feu d'artifice.

- La mèche de Hugh Grant. Légère mais bien là façon faussement négligée. Le regard qui tombe lui fait gagner des points. Une arme massive qui le fait passer pour un gentil garçon. Et on tombe dans le panneau.

- La gueule de Clive Owen. Ce n'est pas un Apollon mais ses traits marqués sur son visage fin lui donnent des allures de vrai mâle. Avec l'atout premier de classe.

- Les golfes de Jude Law. S'il se dégarnie dangereusement, le bellâtre assume et ça fait monter son baromètre en séduction. Certes il est beau et c'est sans nul doute la condition sinéquanone pour pouvoir faire tomber les filles avec un début de calvitie...

- L'assurance de Jason Statham. Il pose mains dans les poches comme si le monde lui appartenait. Carrure aidant et confiance à son paroxysme sous les projecteurs, il attire les femmes comme des aimants, Rosie Huntington-Whiteley plus particulièrement.

- Les sourcils de Robert Pattinson. Pâle comme un Anglais, Robert jouie de sourcils épais et bruns qu'on ne peut manquer. Un petit côté bestial qui n'est pas pour nous déplaire.

- La casquette multifonctions d'Orlando Bloom. Un beau gosse, un vrai qui explose sa cote de popularité depuis qu'il conjugue son rôle de papa avec celui de sportif et de meilleur ami des chiens... tout ça en une seule fois.

- Le look enfant de riche d'Eddie Redmayne. L'Anglais n'est pas un bad boy. Du moins il n'en a pas l'air. Eddie le sait et le cultive.

- L'étiquette de James Bond de Daniel Craig. Parce qu'on a toujours voulu être James Bond Girl...

- Le vestiaire papy de Hugh Laurie. Costume à rayures, chaussures épaisses, jean trop court... Hugh n'est pas franchement tendance. Mais il est ultra-cool...

Le charme anglais décrypté, c'est aussi en images sur Puretrend.

À ne pas rater