Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Retour sur les gagnantes de Roland Garros

Debut de la gloire pour Chris Evert en 1974 qui enchaînera avec 7 victoires jusqu'en 1986.
Debut de la gloire pour Chris Evert en 1974 qui enchaînera avec 7 victoires jusqu'en 1986.

Ca y est ! Les premières balles ont rebondi sur la terre battue de Roland Garros pour une nouvelle édition des internationaux de France. Si on devra patienter jusqu'en juin pour découvrir les remplaçants (ou non) de Francesca Schiavone et Rafael Nadal, le moment semble parfaitement choisi pour se replonger dans les archives de ce tournoi très prisé.

C'est Helen Wills-Moody, joueuse des années 20 qui ouvre le bal de notre rétro "gagnantes". En plus de frapper la balle avec une grâce incontestable, la jeune femme peut se targuer de s'être offert une victoire sans perdre un set.

Place ensuite à Althea Gibson. L'Américaine remporte la victoire en 1957, elle fait coup double en étant la premier femme de couleur à gagner un tournoi du grand chelem. En 1974, c'est le début d'une longue série de victoire pour la joueuse Chris Evert qui s'offre non pas 1 mais 7 coupes à Roland Garros.

Du côté de ces dames, le tournoi, en plus d'être l'occasion de revêtir leur plus belles jupes de tennis et leurs polos bien coupés, regorge de records. En 1990, à seulement 16 ans et 6 mois, Monica Seles arrache la victoire à Steffi Graf, pas mal !

Et côté look ça donne quoi la rétro Roland Garros ?

A l'origine très stricte, la tenue des tennis women n'avait rien de sexy ou de comparable à celui d'aujourd'hui. Descendant plus bas que les genoux, les jupes ne laissaient entrevoir que des tennis et des chaussettes blanches tandis que le polo se faisait large.

Plus le temps passe plus la longueur s'efface. Place aux jupes courtes, aux polos moulants et aux couleurs flashy. Bien sûr, entre temps, il y a eu les années 80, puis 90, leurs kitsch, leurs couleurs criardes et les coupes mulets...

 

Retour en images sur les gagnantes de Roland Garros.

À ne pas rater