Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Charlotte Casiraghi : comment la poupée en robe à smocks est devenue une fashionista !

En 2005, Charlotte Casiraghi est une poupée Chanel. Du chapeau, au sac, en passant par le tailleur, l'ensemble la vieillit, limite désuet. Dommage.
En 2005, Charlotte Casiraghi est une poupée Chanel. Du chapeau, au sac, en passant par le tailleur, l'ensemble la vieillit, limite désuet. Dommage.

Il y a des personnes qui ont tout. Le charme, la gloire, le bon goût. Parmi ces chanceuses nées sous une bonne étoile, se cache la très discrète Charlotte Casiraghi.

A vingt-trois ans, la princesse de Monaco est le reflet étonnant de sa mère, Caroline de Monaco. Cette même beauté naturelle, ravageuse, une peau mate, qui lui offre un teint gourmand en permanence, mais surtout un goût pour la mode qui remonte à la petite enfance.

A cinq ans seulement, sa mère portait sa première création griffée Givenchy. Et c'est à peu près au même âge que Charlotte reçoit une pièce de son futur grand ami, Karl Lagerfeld.

On comprend mieux pourquoi la belle est devenue une fashionista avertie, ne manquant jamais un défilé Stella McCartney ou encore Chanel lors des Fashion Week parisiennes.

Et si la belle a déjà sorti son premier magazine de mode, EverManifesto, elle n'a pas toujours été à la pointe des tendances, loin de là. Son rang l'obligeant parfois à porter des ensembles très couverts, limite dadames.

Ainsi, lorsqu'elle apparait en 2005 dans une tenue Chanel, du chapeau canotier en tissu au sac matelassé blanc, la jeune princesse apparaît vieillotte, has been, notamment compte tenu de son âge.

Heureusement, avec les années, Charlotte réussit à se concocter des looks plus modes, quoiqu'encore un peu enfantins. Robe pull, bottines plates et bandeau dans les cheveux, elle s'émancipe mais reste encore très juvénile.

Il faudra attendre 2007 pour qu'elle ose des pièces de séductrice, sans once de vulgarité bien sûr, sur les tapis rouges.

Robe courte rouge flashy sous un manteau de fourrure noir, elle se métamorphose en une beauté fatale, sans véritables efforts.

Dès lors, elle enchaîne les tenues de plus en plus branchées.

De la jupe brodée à sequins, au perfecto en cuir, en passant par des talons vertigineux, Charlotte se révèle, de plus en plus pointue. La belle s'offre néanmoins quelques pauses, notamment lorsqu'elle monte ses chevaux, une autre passion dévorante, tout de blanc vêtue, très chic.

Aujourd'hui, son créaneau mode s'est aiguisé. Et quand elle ne s'affiche pas en Gucci, Christian Dior ou Chanel, ses créateurs fétiches le temps d'une soirée, l'étoile du Rocher arbore des jeans lacérés, une veste à épaulettes ou encore un micro short sur des tennis.

Fini la poupée en robe à smocks, Charlotte Casiraghi est devenue une beauté renversante et risque bien de faire des émules en grandissant.

Découvrez sur Puretrend l'évolution mode de Charlotte Casiraghi, comment est-elle devenue une fashionista aguerrie ?

Chloé de Trogoff

À ne pas rater