Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Cécile Duflot, la robe du scandale : la mode en politique

Simone Veil en escarpins de 12 rouges et pantalon-tailleur ajusté ? En 1975, c'est inconcevable. En 2012, les tenues des femmes politiques font encore débat. Cécile Duflot, ministre du logement, en tête de liste cette semaine à l'assemblée nationale.

Sifflée parce qu'elle portait une robe, critiquée en mai parce qu'elle affichait un jean pour son premier Conseil des ministres, la présidente d'Europe Écologie Les Verts est la proie de certains messieurs visiblement en retard sur leur époque. Si dans les années 70, l'heure était encore à la jupe midi peu ajustée, veste coordonnée Chanel et col lavallière parfaitement noué, les femmes politique d'aujourd'hui se libèrent des codes pudibons d'une autre génération, celle qui consistait à faire oublier à leurs homologues masculins leur sexe pour asseoir leur position sur les bancs de l'Assemblée.

Si l'on parle au passé, c'est qu'on est optimistes. Trop ? Car encore au XXIe siècle, les "scandales" vestimentaires en politique font bien souvent le miel des médias. Ce qui profite aussi à briser des chaînes. Ouf.

2012 : Nadine Morano en robe à fleurs réveille les endormis de l'assemblée.

2012 : Rachida Dati et son pull estampillé d'une feuille d'eucalyptus donne envie aux journalistes de parler de cannabis.

2008 : Roselyne Bachelot se met aux Crocs pour monter les marches de l'Elysée. Osé, pas vraiment fashion, mais fun.

2008 : Nadine Morano fait rugir ces messieurs en robe/tailleur imprimé léopard. Il fallait le faire.

2007 : Rachida Dati again affiche des bottes en cuir à talons aiguilles avec une jupe juste au dessus du genou. Sexy la ministre de la justice de l'époque. Et elle enchaînera les polémiques pour porter des escarpins colorés/vertigineux, des marques de créateurs de Christian Louboutin à Saint Laurent Paris, des pièces ajustées qui soulignent ses formes. En somme, tout ce qui fait d'elle une femme assumée.


Mode, femme et politique, c'est aussi en images sur Puretrend.

Chloé de Trogoff

À ne pas rater
À découvrir