Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Beyonce, Keira Knigthley, Kim Kardashian : 10 pub chocs et censurees

Pour vendre un produit, les publicitaires sont prêts à tout... et les stars aussi ! On voit de plus en plus de publicités sexy et chocs à la télévision ou dans les kiosques : Beyoncé langoureuse pour son parfum "Heat", Keira Knightley sexy pour Chanel ou au contraire battue pour prévenir la violence domestique, Kim Kardashian sensuelle pour vendre une salade... La surenchère ne s'arrête plus, et les organismes de censure sont obligés de sévir.

Beyoncé n'hésite pas à utiliser son image de diva glamour et sexy pour parvenir à ses fins. Alors quand il s'agit de vendre son parfum "Heat" en 2010 (qui comme son nom l'indique, est très hot), elle joue de sa silhouette de rêve et mise sur un décolleté très plongeant. Résultat, on coupe sa pub pour n'en laisser que 30 secondes et surtout, elle n'est diffusée qu'après 19h30 en Angleterre.

Mais il n'y a pas que le sexe qui choque. En 2009, Keira Knightley joue dans un spot de publicité destiné à parler de la violence domestique. Une manière de briser un tabou et de pousser les femmes et les victimes de violence à se manifester. Le problème, c'est que la vidéo est très violente (Keira s'y fait violemment battre) : plusieurs chaînes de télévision ont refusé de le diffuser. Malheureusement la star sera de nouveau censurée en 2013 pour sa vidéo "Coco Mademoiselle", jugée trop sexuelle.

Quant à Kim Kardashian, on ne s'étonne même pas que sa publicité Carl's Jr ait été censurée : la star n'est ni nue, ni trop dénudée, mais mange sa salade et ses fruits de manière très suggestive.

Évidemment, la censure ne s'occupe pas seulement du sexe ou de la violence dans les publicités télévisées, ainsi, Ashton Kutcher a été accusé de racisme à cause de sa parodie d'un indien dans la pub Pop Chips, et deux affiches du film "Wanted" ont été supprimées à cause de leur manière de rendre la violence et les armes "glamour".

Découvrez en images et sur Puretrend, 10 publicités ou couvertures qui ont choqué et été censurées...

À ne pas rater