Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Angelina Jolie : les 7 roles les plus poignants de l'actrice

Angelina Jolie et ses 7 rôles les plus poignants au cinéma.
Angelina Jolie et ses 7 rôles les plus poignants au cinéma.

Angelina Jolie est une femme d'exception, ce n'est plus à prouver. Entre ses interventions humanitaires et sa volonté qui ont permis d'ouvrir une école pour filles en Afghanistan, mais aussi sa touchante confession sur sa double mastectomie, on ne peut qu'être fasciné par cette femme qui fait face aux épreuves de la vie et qui les combat. Alors qu'on sait depuis peu qu'elle va incarner sa propre mère à l'écran et son combat contre le cancer, qu'elle perdra à l'âge de 56 ans, qu'en est-il de ses autres films ? Retour sur les rôles les plus poignants de l'actrice !

En 1996, Angelina Jolie joue dans "Foxfire" qui raconte l'histoire d'un gang de filles qui ont eu recours aux crimes pour s'en sortir. Elle endosse alors le rôle de Margaret alias "Legs", la meneuse de ce groupe de filles aux penchants féministes, une jeune femme à fleur de peau et torturée. Inspiré d'une histoire vraie, également, elle jouera en 1998 dans un téléfilm poignant, "Anatomie d'un top model", où elle entre dans la peau de Gia Marie Carangi. Une jeune femme d'un milieu modeste et qui devient top model, sombrant dans l'alcool et la drogue, elle meurt à 26 ans du sida et est le premier mannequin a y succomber. Encore une fois elle nous montre ses talents d'actrice dans des destins puissants et met en avant son goût pour l'authentique.

En 1999, on la retrouve dans "Une vie volée" où elle donne la réplique à Winona Ryder (celle qui plaint Kristen Stewart et Jennifer Lawrence). Elle y interprète le rôle de Lisa, une jeune femme dérangée et internée dans un hôpital psychiatrique qui organise une tentative d'évasion avec Susanna Kaysen, jouée par Winona. Angelina Jolie aime décidément jouer les jeunes femmes torturées !

Dans "Taking lives, destins violés", en 2004, l'actrice joue le rôle d'une enquêtrice aux techniques peu orthodoxes et rejetées de tous, elle devra fuir et survivre à un voyage réellement terrifiant. En 2007, on découvrira Angelina Jolie dans deux films bouleversants, "Un coeur invaincu" ou elle incarne la femme d'un journaliste américain qui sera décapité devant des caméras par des extrêmistes pakistanais. Là encore, c'est le long combat d'une femme qui veut comprendre ce qui est arrivé à son mari et parvenir à faire son deuil. Dans "Raison d'Etat", elle joue aussi les épouses aimantes aux côtés de Matt Damon, durant la longue période de la Guerre Froide. C'est un personnage complexe et malmené qu'elle incarne, en essayant de comprendre un mari qui s'éloigne de plus en plus d'elle.

Mais si l'on doit parler d'un film percutant, il faut évoquer "L'échange", un film de 2008, où Angelina Jolie apparaît magistrale à l'écran, dans le rôle d'une mère à qui on arrache le fils. Un thriller glaçant situé dans les années 30, qui voit un mère rechercher désespéremment son enfant et quand on lui ramène un étranger que l'on fait passer pour son fils, la mère éplorée continuera à mener le combat.

Angelina Jolie aura ainsi peint le tableau des visages multiples de femme aux destins écorchés, aux blessures indélébiles et à la force inébranlable, à l'image de l'actrice de talent qu'elle est. On imagine qu'elle saura entrer dans la peau de sa mère disparue, disparaître elle-même pour n'être que Marcheline Bertrand et ne pas faire intervenir la subjectivité.

Côté progéniture, la suite semble assurée avec sa fille Vivianne qui remporte un joli pactole pour une apparition dans "Maléfique" le prochain film de sa maman des studios Disney !

Découvrez les rôles poignants d'Angelina Jolie, en images, sur Puretrend.

H.F-G

À ne pas rater