Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Amy Adams, effrayante pour Tim Burton... le flop mode

Si Amy Adams nous avait déjà surpris avec sa coupe vieillotte en tournage pour "Big Eyes" de Tim Burton, c'est cette fois-ci son look qui nous laisse dubitatif. Plongée dans les années 50 pour ce long-métrage, l'actrice est méconnaissable. De quoi nous rappeler le look de Sharon Stone dans "Lovelace", elle aussi vieillie de plusieurs années.

Actuellement du côté de Vancouver pour le tournage de "Big Eyes", le prochain film de Tim Burton avec Christoph Waltz, Amy Adams ne passe pas inaperçue. Et pour cause, le jour même de son anniversaire, le 20 août, elle n'aura pas pris une année de plus mais presque 10 !

Dans une robe crème coupe droite qui arrive en dessous de ses genoux, elle cache complètement sa silhouette. Une forme peu flatteuse pour l'actrice de 39 ans qu'on reconnait à peine. Par dessus, elle juxtapose un petit gilet de la même couleur que sa robe pour un total look blanc cassé. Le pire ? Ses tongs en moumoute qui peaufinent son look ! Visiblement, en tournage, Amy mise sur le tout confort ce qui nous donne très franchement mal aux yeux. A moins que ce ne soit une touche décalée de son personnage.

Adieu sa magnifique crinière rousse, pour les besoins du film Amy Adams porte une perruque courte, blonde peroxydée. Une autre touche vieillotte probablement en parfait accord avec son rôle dans le long-métrage.

Quoi qu'il en soit, même si côté look l'actrice ne nous convainc pas en plein tournage, on a hâte de découvrir le prochaine réalisation de Tim Burton. Le pitch ? L'histoire du peintre Walter Keane (Christoph Waltz) et de sa femme Margaret (Amy Adams), qui sont devenus célèbres dans les années 50 et 60, grâce à une série de portraits d'enfants affublés de gros yeux. Intriguant.

À ne pas rater