Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

L'interview soldes de Daphné Bürki !

7h45, Galeries Lafayette boulevard Haussmann, top départ des soldes. Les shopping freaks piétinent déjà devant les portes comme dans les starting blocks d'une course alors que la kamikaze du style de Be et chroniqueuse de Canal +, Daphné Bürki, se prépare à couper le cordon en jouant avec son mégaphone pour les photographes. La horde enfin entrée (en courant ! ), elle répond avec bonne humeur à nos questions "shopping", il est seulement 8h10... On l'aime déjà. Et alors que je ne rêve que d'un café, elle lance tout sourire "Salut les filles !". Look parfait, on jalouse déjà ses derbies tout en pensant que ce petit noeud cravate est quand même super cute, et mine joyeuse, même la pluie ne l'ébranle pas. On est vraiment sous le charme !

 

Puretrend : On te dit "soldes", tu penses à quoi ?
Daphné Bürki :
Joie [rires] !

 

P.T. : Un conseil pour celles qui vont faire les soldes ?
D.B. :
Mon conseil c'est de bien réfléchir avant, de trier sa garde-robe, de ne pas se dire qu'on va maigrir pendant l'été. De prendre sa taille, et même une taille au-dessus comme ça en septembre, vous n'aurez pas le cafard quand vous verrez ce sacré petit pantalon, les fesses se logeront à l'intérieur, et tout le monde sera heureux... Non, vraiment de trier, de bien réfléchir et d'acheter surtout ce dont on a besoin. L'achat coup de coeur, l'achat délire je n'y crois pas du tout. On va le mettre qu'une fois, après c'est fini. C'est pas le moment, c'est pas les années où l'on peut s'éclater n'importe comment, donc on réfléchit, c'est tout. Mais bon les femmes ont un cerveau, donc tout se passe bien.

 

P.T. : Un homme soldé ? Tu prends lequel ?
D.B. :
Là, tout de suite ? Non, mais j'en ai un que j'adore, je l'achèterais au prix fort.

 

P.T. : Si tu étais un objet soldé, tu serais quoi ?
D.B. :
Mais je ne suis jamais soldée, mon dieu !

 

P.T. : Un vêtement, un accessoire alors ?
D.B. :
Ma fringue préférée reste le jean quoi qu'il arrive, y'a que là-dedans qu'on se sent bien.

 

P.T. : Ton pire achat ?
D.B. :
Qu'est ce que j'ai acheté de vraiment débile ? Il y a longtemps pendant les soldes, une robe Vivienne Westwood, vous savez ces fameuses robes où on se dit "Oh ! Elle est folle, je suis folle, je vais être belle", alors oui, elle est folle, je suis folle, mais je vais pas être belle dedans en fait, donc je ne l'ai jamais mise, mais elle est belle !

 

P.T. : Ton dernier achat en magasin ? Et sur le net ?

D.B. : Une paire de Repetto, parce que ça, ça dure trois ans et que c'est un vrai bonheur. Et sur internet, chez Urban Outfitters, je me suis achetée des écouteurs et une jupe, je crois [rires].

 

P.T. : Quand tu te vois dans un magasin, tu te dis quoi ?
D.B. :
C'est très rare. J'achète surtout en ligne donc je me dis "Wauw ! Qu'est-ce qui se passe là, t'as beaucoup de temps libre !" Ça m'arrive jamais.

 

P.T. : Quels sont tes sites préférés ?
D.B. :
Topshop, Urban, Asos...

 

P.T. : L'argument décisif qui te pousse à l'achat ?
D.B. :
De par mon métier, je me change deux fois par jour, tous les jours. Je porte tout ce qui est possible et inimaginable donc quand j'achète un vêtement, il faut que je puisse me dire que je vais le porter longtemps. Moi, je fais des achats à long terme.

 

P.T. : Ta copine shopping ?
D.B. :
J'en ai pas ! Il ne faut jamais faire du shopping avec son amie, parce qu'elle vous dira toujours le contraire.

 

P.T. : T'achèterais quoi à ta pire ennemie ?
D.B. :
Mais, je n'ai pas d'ennemie ! J'aime les gens...

 

P.T. : Tu es plutôt première ou deuxième démarque ?
D.B. :
Même troisième, voire quatrième. En fait, à chaque fois je les rate, j'arrive à la fin. Et comme souvent c'est les pièces les plus fortes, les pièces qui ont fait peur aux gens, donc c'est ce que je préfère qui reste, je suis vraiment quatrième démarque.

 

P.T. : Ta tenue de guerrière pour faire les soldes ?
D.B. :
Je me mets à plat, je mets du rouge à lèvres pour avoir bonne mine, et éventuellement un coup d'autobronzant. Comme ça, t'as moins le cafard dans la cabine d'essayage.

 

P.T. : Je te dis 15 €, tu dis quoi ?
D.B. :
C'est un bon prix moyen et j'aimerais bien avoir une veste Yves Saint Laurent à 15 €, c'est possible ?

 

Propos recueillis par Marijke Zijlstra

À ne pas rater