Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Les bijoux poétiques de Sous le Sable : Interview

Fille de styliste, Juliette Daubard a cédé à la passion familiale de la mode et créé il y huit ans sa marque Sous le Sable. Si sa soeur Louise a lancé la griffe de sacs Mohekann, c'est dans le bijou et les petits accessoires que Juliette se démarque. À l'occasion de l'ouverture de la première boutique Sous le Sable, la créatrice nous parle de l'univers de sa marque, de son nouvel écrin parisien ou encore de Léa Seydoux...

Pouvez-vous nous décrire la touche Sous le sable en quelques mots ?

L'univers de la marque Sous le sable est poétique, doux et très féminin. Sous le sable évoque les îles (et surtout l'Ile de Ré), les vacances, la mer...

Qu'aimeriez-vous que l'on dise de vos bijoux ?

Qu'ils sont raffinés, discrets mais toujours avec un petit détail qui fait la différence !

À quoi ressemble votre boîte à bijoux ?

C'est une boîte recouverte d'écailles de nacre qui regorge de boucles d'oreilles en plaqué or ou en laiton vieilli, avec des perles facettées en verre ou des pierres semi-précieuses, des breloques en tous genres... la caverne d'Ali Baba dans un mouchoir de poche !

Selon vous qu'est-ce qu'un bijou réussi ?

Un bijou réussi c'est :
-un bijou harmonieux dans ses dimensions.
-une estampe, une chaîne, un élément qui va le rendre original.
-un cabochon, une pierre, une perle qui va apporter de la couleur.
Bref, un bijou qui a du caractère et qui ne laisse pas indifférent.

Vous venez d'ouvrir votre première boutique, comment avez-vous pensé cet écrin pour la marque ?

La boutique est très ancienne donc je ne touche pas à la façade qui est superbe ! Il y a un mur en pierres apparentes, j'ai choisi des carreaux de ciment pour le sol, un meuble de métier à tiroirs pour présenter les bijoux, un petit comptoir que j'ai trouvé à l'île de Ré et qui fera office de bureau... j'adore la déco et je m'y donne à coeur joie !

Décrivez-nous votre bijou idéal ?

Je n'ai pas de "bijou idéal" puisque tous les six mois je crée une nouvelle collection... et tous les six mois je tente de créer LA collection idéale !

Quel aspect de votre métier vous plaît le plus ?

J'aime le côté créatif puisque c'est pour cette raison que j'ai monté ma boîte mais il y a aussi toute la partie gestion qui me prend beaucoup de temps.

Parmi les nouveaux créateurs de bijoux, pour qui craquez-vous ?

Je crois que j'aime surtout les bijoux anciens et je m'inspire des créateurs dont les bijoux sont aujourd'hui vendus en salle des ventes !

Vous avez l'occasion de choisir une égérie pour la griffe, à qui pensez-vous ?

Je pense à de jeunes actrices comme Léa Seydoux ou Christa Terret, deux Françaises pour représenter une marque de bijoux made in France !

Vous réalisez des sacs et des bijoux, vers quoi d'autre pourriez-vous aller ?

Si j'avais le temps j'aimerais dessiner des écharpes ou des paréos que je ferais fabriquer en Inde.

Propos recueillis par Amélie Cosmao

Retrouvez également sur Puretrend les interviews d'Eddie Borgo ou de Ligia Dias.

À ne pas rater