Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Interview de Loulou de la Falaise : l'exposition Rive Gauche d'Yves Saint Laurent

Betty Catroux, Yves Saint Laurent et Loulou de la Falaise.
Betty Catroux, Yves Saint Laurent et Loulou de la Falaise.

Un temps Rive Gauche : les premiers pas du prêt-porter de créateur

Interview de Loulou de la Falaise, directrice artistique de l'exposition " Saint Laurent Rive Gauche, la révolution de la mode. "

En 1966, l'ouverture de la boutique Rive Gauche, rue de Tournon, est un événement qui marquera l'histoire de la mode. C'est la première boutique de prêt-à-porter d'un grand couturier, à une époque où justement cela fait très mauvais effet pour un couturier d'avoir une boutique, mais Pierre Bergé et Yves Saint Laurent avaient déjà compris l'intérêt de passer rive gauche et de montrer les créations de la marque, à un prix accessible, dans le quartier de la jeunesse et des étudiants

 

Les modèles qui sont présentés sont ceux qui ont marqué le tout début de Rive Gauche. Vous ne connaissiez pas encore Yves Saint Laurent ?

C'est un peu avant mon époque, je connaissais la boutique pour y être allée, dès 1966, m'acheter une paire de bottes lacées, mais je n'avais pas fait la connaissance d'Yves Saint Laurent, que j'ai rencontré deux ans plus tard, en 1968. J'ai commencé à travailler pour lui en 1972. Le fait que c'était un peu avant mon époque m'a aidé. Je n'étais pas trop encombrée de souvenirs.

Qu'avez vous voulu montrer dans cette exposition ?

L'idée était que cela ne fasse pas du tout, du tout Couture, comme toutes les autres expositions Saint Laurent de la Fondation.

C'est le Rive Gauche des débuts qui est exposé ?

La majorité des vêtements présentés date d'entre 1966 et 1973 et les modèles les plus tardifs sont ceux de la collection espagnole de 1976. Ce qui importait, c'était de parler de la démarche d'Yves, de faire du prêt-à-porter et ainsi de mettre la marque à la portée de toutes les femmes.

La tenue de prêt-à-porter que tu préfères ?

Je suis assez toquée du smoking, il y a un blouson que j'adore et encore une saharienne et puis, bien sûr, les jeans et... les bottes lacées.

C'est facile à exposer un jean ?

Je trouve que oui, justement et nous avons cherché à ne pas trop surcharger d'accessoires, préférant que les looks restent plutôt simples. Il faut se souvenir que les débuts de Rive Gauche, c'était bien avant la folie des défilés qui n'existaient pas encore. C'était une époque où il n'y avait pas tant d'accessoires.

Pourquoi ce choix des mannequins de couleur ?

Les mannequins de couleur nous ont aidé à faire en sorte que les tenues ne fassent pas trop dames. Ils nous ont permis de mettre juste en valeur le côté contemporain et actuel du vêtement, sa fraicheur et sa qualité. C'est une exposition très simple et visuellement assez facile.

Propos recueillis par Paquita Paquin

--

Exposition Saint Laurent Rive Gauche du 5 Mars au 17 Juillet 2011

Fondation Pierre Bergé Yves Saint Laurent

5 Avenue marceau 75116 Paris ouvert de 11h à 18h tous les jours sauf le lundi

Nocturne jusqu'à 21h le jeudi


 

À ne pas rater