Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Gabor, des bijoux d'exception

Vanessa Destaing, fondatrice et créatrice de la prochaine collection.
Vanessa Destaing, fondatrice et créatrice de la prochaine collection.

Vanessa Destaing, jeune créatrice de bijoux, a trouvé son univers. A la recherche de l'excellence, du luxe et de l'esthétisme, les collections de Gabor sont un assemblage de pierres fines dont les couleurs se déclinent à l'infini. Privilégiant la qualité, le choix des pierres est très méticuleux, entre citrine, améthyste, topaze, corail, et tant d'autres, la fondatrice fait le tour du monde pour trouver les pierres d'exception qui mettront en valeur les bijoux crées. Rencontre avec une femme délicate et raffinée.

Qui est Gabor?

A ne pas confondre avec Simone Gabor qui était le nom de la marque que j'ai co-fondé avant de faire cavalier seul, Gabor est le nom de jeune fille de ma grand-mère. Je voulais rendre hommage à cette femme qui m'a appris l'élégance et la sophistication. Elle faisait partie d'une époque révolue où les hommes offraient de somptueuses parures à leur femme. Un temps fait de grâce, de charme et de beauté.


Comment êtes-vous devenue créatrice?

J'ai toujours eu une passion pour les bijoux. Ceux de ma mère, de ma grand-mère, je les observais pendant des heures. Je fixais les détails, les reflets, les formes, j'étais subjuguée. Je n'ai pas suivie de formation, ni fait d'études, j'étais sure de ma voie. J'ai simplement pris le temps de savoir qui j'étais afin de créer des collections qui me ressemblent.


De quand datent vos premières créations?

J'ai commencé par peindre des tableaux, puis je me suis mise à la couture, je fabriquais des robes dans ma chambre. Un travail de patience et de concentration. Plus tard lorsque je me suis rapprochée de la création de bijoux, j'y ai mis la même conviction. J'ai ensuite beaucoup appris auprès de nombreux créateurs à l'étranger. Manier les pierres, les assortir, jouer avec la lumière pour faire ressortir une couleur. Leur univers ne me convenait pas, c'etait trop fantaisiste, trop commun. Un jour, j'ai eu besoin de m'affirmer et de lancer ma marque avec mes créations (en 2007, ndlr).


Où trouvez-vous l'inspiration?

Le plus souvent, l'inspiration me vient au milieu de la nuit. Lors d'insomnies, mon esprit part et j'imagine et visualise presque présisément des pièces que j'ai envie de créer. En général j'y pense plusieurs fois, l'image me revient et je me décide à la dessiner. J'attends parfois des semaines avant de retranscrire une idée sur papier. Ce qu'on imagine dans sa tête et surtout la nuit est très flou et difficilement réalisable.

Le modèle "Feu-Follet" a été visualisé comme une pièce qui serait vraiment extraordinaire et phare pour Gabor. Mais arriver à un produit aboutit a été une bataille de plusieurs mois. L'idée était de réussir à dessiner un cercle avec des pierres à l'intérieur sans que l'on voit de lien métallique. J'ai révisé l'aspect technique en jouant avec des pierres quotidiennement pendant 4 mois. Je dois avouer que c'est le modèle le plus apprécié de nos clientes, il est donc suivi d'une saison à l'autre.


Quelles femmes portent du Gabor?

Ce sont des créations destinées à toutes les femmes. L'esprit Gabor n'a pas envie de se contenter d'une seule femme. Il y a en revanche un point qui est commun pour toutes: la recherche d'esthétisme, de beauté, et d'harmonie, d'un bijou qui met en valeur une femme. J'ai la grande satisfaction de me rendre compte que mes bijoux plaisent à toutes les générations. Des jeunes filles de l'âge de ma petite soeur qui a 20 ans, ma fille de 10 ans qui est ma première fan, jusqu'à des femmes mûres qui ont l'âge de ma mère. Elles adorent et font régulièrement des achats pour habiller leurs tenues.


Quel endroit vous ressource?

C'est très simple. La plage et la mer. Ma destination favorite est les Maldives. Je n'y vais pas aussi souvent que je souhaiterais mais cet un endroit est calme, reposant. Je m'y ressource physiquement et moralement. Quand je rentre des Maldives, mon esprit est clair et paré pour tous les petits tracas du quotidien.


Quel est la pièce que vous préférez dans votre dressing?

C'est un sac Hermès en croco marron qui appartenait à ma grand-mère. Il est usé à la corde mais je l'aime plus que tout!


Votre dernier achat coup de coeur?

Des rubis que j'ai trouvé en Inde. J'étais chez un lapidaire à la recherche de pierres pour ma nouvelle collection et au dernier moment il m'a montré une pochette dans laquelle il y avait des rubis, j'ai craqué! De superbes pierres rouge sang de pigeon, que je réserve pour une création personnelle...


Quels sont les projets Gabor Paris?

Les bijoux Gabor sont en vente dans de nombreux pays, on en trouve déjà à Londres, Genève, Tokyo, Miami et Paris évidement. J'aimerais faire connaître mes créations à travers le monde. Que ma marque devienne l'incontournable des femmes élégantes et modernes d'aujourd'hui.

Alexandra Bardini

À ne pas rater