Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

"Haute Suture : la Couture du Visage" par Olivier Saillard - épisode 2

"Votre corps est désormais un patrimoine menacé
Votre sourire un appel aux dons... d'organe !
Votre silhouette est un corpus de produits de synthèses.
Ce n'est plus une garde-robe que vous cherchez,
Mais un garde-champêtre, tant il y a de corps étrangers en vous."
 
Extraits de "Oh Tempes, suspends ton vol"
Olivier Saillard
"Votre corps est désormais un patrimoine menacé Votre sourire un appel aux dons... d'organe ! Votre silhouette est un corpus de produits de synthèses. Ce n'est plus une garde-robe que vous cherchez, Mais un garde-champêtre, tant il y a de corps étrangers en vous."   Extraits de " Oh Tempes, suspends ton vol " Olivier Saillard

Le feuilleton du Carnaval

 

Extraits de La Dernière performance d'Olivier Saillard : "Oh tempes, suspends ton vol "

"Oh Tempes, suspends ton vol " a eu lieu pendant les derniers défilés de Haute Couture. Accompagné de sa complice, Violetta Sanchez, le nouveau conservateur du Musée Galliera s'est livré à un exercice un peu éloigné de ses dernières performances. Car, pour une fois, ce n'est ni la couture, ni le milieu de la mode qu'il a eu en ligne de mire, il a préféré se livrer à une démonstration hilarante, ayant pour thème La Haute Suture - et pour exergue " Oh tempes, suspends ton vol ". L'occasion pour lui de disséquer la chirurgie esthétique, telle qu'elle se pratique dans les milieux de la représentation. C'est fait avec bon sens et férocité.

Un thème qu'on aurait, nous aussi, adoré embrasser mais avant même que nous nous y attelions, Olivier Saillard a épuisé le sujet avec son humour ravageur et implacable.

Paquita Paquin

 

 

Modèle N°31: Qui peut le plus peut le moins

"Vos oeuvres complètes, il y a peu se limitaient à 2 volumes,

Pommette droite et pommette gauche en reliure souple tranche silicone.

Rassasiée de Botox, on compte maintenant plusieurs éditions rares dans votre bibliothèque intime, dont les ouvrages suivants trahissent vos obsessions :

De Baudelaire, Mademoiselle Bistouri

De Jean Lorrain, Histoires de masques

D' Edgar Poe, Petite Discussion avec une momie

De Bernard Noël, L'Irrémédiable

De Thierry Jonquet, Le Bal des débris

De Maurice Blanchot, L'Écriture du désastre

D'Arturo Perez Reverte, La Peau du tambour

De Robert Ludlum, Les Mensonges de la peau

De Boris Vian, Les Morts ont tous la même peau.

 

Ravagée mais fleur bleue,

Vous restez fidèle à Peau d'Âne, de Charles Perrault,

Et relisez sans cesse

Peau de chagrin de Balzac.

 

Modèle N° 32: à bout de souffle

 

Le cul bordé de nouilles

Les pieds dans le plat

Le bras long

Les doigts dans le nez

La langue pendue

Le coeur gros...

Toutes ces expressions vous font de belles jambes.

 

Votre corps est désormais un patrimoine menacé

Votre sourire un appel aux dons... d'organe !

Votre silhouette est un corpus de produits de synthèses

Ce n'est plus une garde-robe que vous cherchez

Mais un garde-champêtre, tant il y a de corps étrangers en vous.

 

Un conseil. Arrêtez tout.

" Mieux vaut être saoule que mal accompagnée ".

Olivier Saillard

 

À ne pas rater