Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Rick Owens électrocuté par Winny Puhh

Défilé Rick OwensParis Printemps-Eté 2014
Défilé Rick Owens Paris Printemps-Eté 2014

Rick Owens électrocuté par Winny Puhh

Le mot "électrisé" n'aurait pas suffi pour parler du spectacle hard core qu'offrait le groupe estonien Winny Puhh sur le podium de Rick Owens.

Une groupe démentiel révélé par l'Eurovison 2013 : une musique ultra-speedée entre punk et hard rock, des musiciens avec une pilosité faciale de loup-garou. Et une performance musicale qui flirte avec la haute voltige quand les musiciens se retrouvent suspendus par une cheville au dessus du vide officiant la tête en bas ; La voix est electro-éraillée à l'hélium et le micro se porte comme une corne au bout d'un masque. Énervée, la rythmique est soutenue par une batterie manège. Deux batteurs se font face avec leurs caisses claires et leurs cymbales sur un plateau renversé à la verticale et qui tourne sur lui même à petite, moyenne, et très grande vitesse. Vertigineux ! Pas intérêt de lâcher les baguettes.

Comment imaginer qu'un tel spectacle ne cannibalise pas l'autre, le défilé proprement dit, auquel il lui apporte aussi énergie au paroxysme. Je pensais à la météo de Canal +, au peu de temps d'antenne réservé au temps qu'il fera demain par rapport au long moment de théâtre qui le précède.

Si l'on voulait vraiment revenir à la collection on le pouvait, mais faire abstraction de cette performance restait impossible. Les vêtements on les aura vus, mais par intermittence seulement. Des tenues noires d'été longilignes échancrées en V et zippées shorts et combinaisons ultra-confort fond de culotte très bas et jambes très courtes, quelques drapés ouvrant une fenêtre en triangle sur un côté du buste . Des crânes rasés portant les chaussures du malade imaginaire sneakers ou boots king size noires lacées de blanc au carré.

Uniquement du noir hormis quelques vestes blanches, ça et là les transparences : du filet, sublimes pagnes de cuir tressé à franges et des bandes de perforation carrée bordées de caoutchouc. Revigorant !

Paquita Paquin

À ne pas rater