Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Louis Vuitton

Défilé Louis VuittonParis Automne-Hiver 2014
Défilé Louis Vuitton Paris Automne-Hiver 2014
Manuel de séduction féminine par Louis Vuitton

Cette saison Marc Jacobs nous ouvre les portes d'un hôtel intimiste et bourgeois dont les tapisseries et les lourdes portes en bois nous transportent loin du XXIe siècle, à une époque où les hommes portent encore des malles, à une époque où les femmes sont femmes, séductrices joyeusement manipulatrices sous leurs manteaux trois-quarts. Assis au milieu d'un podium, en cercle, nous devenons les voyeurs des allées et venues de ces clientes, ces héroïnes un peu hitchcockiennes, un peu mystérieuses, qui voguent au gré de leur journée.

Un mot d'ordre : l'élégance. Mais alliée à une certaine forme de luxe. La diva de Louis Vuitton a des airs de Liz Taylor, de Grace Kelly, d'Ava Garner aussi... En fait ce sont des icônes qui défilent sous nos yeux avec leur fourrure majestueuse qui cache parfois une lingerie légère en soie, des détails de dentelle ou même un pyjama. Un pyjama 5 étoiles d'une fluidité très sensuelle.
En dehors de ces manteaux immenses aux épaules rondes ou de ces modèles plus masculins à la carrure appuyée, les silhouettes révèlent leur pouvoir séduction avec des pièces ultra-fittées très 50's.

La jupe s'allonge jusque sous le genou dans un tissu soyeux repris à l'univers de la lingerie fine, encore. Certains tops raccourcissent pour mieux valoriser les hanches et ainsi une ligne au galbe flatteur, les ceintures s'accrochent aux vestes pour étrangler la taille, les décolletés tombent pour équilibrer une robe longue. La garde-robe prend des allures de boudoir. La femme de Marc Jacobs joue avec les matières, de jour ou de nuit, elle les cumule, les associe pour une explosion de féminité. Et de douceur aussi, car il y a quelque chose de poétique de cette collection. Peut-être est-ce la musique classique qui nous berce ou ces imprimés miniatures plutôt champêtres ? Quoiqu'il en soit nous sommes charmés devant tant de choix, de style, de matières aussi. Le marabout, le cuir, le croco, le python... les accessoires surtout prennent du grade, s'embourgeoisent, terminent les silhouettes glamour, hollywoodiennes aussi pour celles qui apprivoisent la paillette en dégradé sur certains manteaux de jeune fille.

Une garde-robe complète qui souligne la technique, le savoir-faire de Louis Vuitton qui replace la femme en séductrice invétérée qu'elle soit sexy, masculine ou candide. Une magnifique présentation.

Chloé de Trogoff

À ne pas rater