Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Lanvin

Défilé LanvinParis Printemps-Eté 2013
Défilé Lanvin Paris Printemps-Eté 2013

Lanvin, en 2 D pour mieux exacerber la féminité

Illusion de coupe à plat chez Lanvin. Si Alber Elbaz peut être considéré comme un des héritiers potentiels de Saint Laurent (la présence de Catherine Deneuve au premier rang permettant d'y songer) cela vient, entre autres, de sa façon de simplifier la vie des femmes. Imaginer le maillots de bain comme un bustier dos nu idéal en complément de pantalons bien descendus sur la hanche, cela, fait partie de ces idées-là.

Mais ce qui nous a troublés avant tout, dans les propositions pour l'été 20013 de Lanvin c'est cette impression d'à plat, de volumes kimonos planes et carrés, parfaitement illustrés par ces robes tuniques, des robes noires et blanches –Le noir et blanc marquant la tonalité de toute la collection. imprimées grandeur nature de bustes de statues de pierre. Clin d'oeil encore à la statuaire, les projecteurs dirigés sur les statues du balcon des Beaux Arts. Comme pour mieux marquer l'aventure de la saison, et appuyer le fait qu'il n'allait pas, lui, tourner comme le sculpteur autour de son modèle comme le veut la tradition de la couture française mais se contenter de construire ses vêtements avec des tissus à plat sans trop de pinces ni de travail de découpe.

Alber Elbaz démontre que cette coupe à plat ne condamne en rien la féminité et le glamour évoqués par des tops largement fendus jusqu'à la taille, les larges noeuds origami aplatis placés dans des endroits coquins, l'omniprésence des colliers ou encore des voiles posés sur une épaule. Vestes sans manches, spencers épaulés ou tuniques drapés " comme un ouragan ", les silhouettes présentent un volume très années 80 au niveau des épaules qui donnent l'animation nécessaire à ces formes droites.

La saison dernière Alber Elbaz fêtait ses dix ans chez Lanvin Un nouveau départ s'imposait à lui et c'est en questionnant le classicisme, en le déconstruisant, que le designer a décidé de poursuivre sa modernisation de Lanvin

Paquita Paquin

À ne pas rater