Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Haute Couture Automne-Hiver 09-10: Stéphane Rolland

Collection Stéphane Rolland Haute Couture Automne-Hiver 2009-2010
Collection Stéphane Rolland Haute Couture Automne-Hiver 2009-2010

Le défilé Stéphane Rolland a commencé avec l'arrivée très médiatique d'une Emmanuelle Béart en robe de mousseline champagne. L'événement passé, les mannequins cambrés sur des talons vertigineux ont pu commencer la périlleuse descente de l'escalier dans la somptueuse salle du Palais de la découverte à Paris. Aidés de deux gentlemen en costard noir, les tops coiffés de chignons crêpés ont défilé sur le rythme d'une mélopée dramatique.

Stéphane Rolland alterne la fluidité des matières et des drapés, avec la rigidité de formes plus géométriques. Les plissés très rigoureux contrastent avec la légèreté des nombreux voiles transparents. Les tuniques en mousseline s'habillent de velours. Et les robes fourreaux se parent d'empiècements ovales, cousus comme des galets ou des morceaux de terra cota quand ils se déclinent en nude. C'est dans cette opposition de matières, de couleurs et de formes que le créateur semble vouloir construire sa collection.

Devant quelques passages de robes courtes aux épaules carrées et futuristes, on se souvient que le créateur a fait ses armes chez Balenciaga . Suivent des robes droites et couvrantes, coupées dans une matière épaisse et matelassée, qui s'ouvre en légère corolle sur les pieds, à l'image d'une Falbala moderne. Une robe d'inspiration ethnique, rouge brique et marron, fait un passage remarqué en plein milieu du défilé, brisant ainsi une douce farandole de couleurs claires : blanc, gris, nude. Avant de laisser place à une série de pièces noires : mini robes de cocktail, combi transparente, pantalon taille haute, robes longues évasées. Quelques modèles futuristes armés de capes, de traines et d'épaulettes XXL font un clin d'oeil à des looks de science fiction qui nous rappellent ceux de Natalie Portman dans Star Wars.

C'est dans un final très théâtral, au milieu de tops figés sur l'escalier, qu'apparait une robe de mariée au col cheminée, manches courtes et longue traîne. Ce que l'on appelle un show.

Lire aussi Stéphane Rolland, le calme avant le défilé.

 

Marie Varroud-Vial

À ne pas rater