Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Comme des Garçons

Défilé Comme des GarçonsParis Printemps-Eté 2013
Défilé Comme des Garçons Paris Printemps-Eté 2013

Les compressions de Comme des Garçons

Après l'extraordinaire collection de l'hiver actuel, vêtements en 2 D, comme sorties d'une BD, aux grands à-plats de couleurs tendres, qui produisit un tel buzz (Lady Gaga en portait un la semaine dernière), qu'allait faire Rei Kawakubo ?

Des compressions de toiles crème et puis des compressions de vêtements masculins marine et noir, pour finir par des compressions de costumes d'époque, scotchées ou ficelées autour du corps, sans jamais être enfilées.

Signés Graham Hudson, des chapeaux pièces montées, sorties tout droit d'une poubelle de petit éléctroménager, pièces de laiton cabossées, comprimées empilées, des anciennes boîtes de métal des sacs shopping, le tout-venant monté en tiares en couronnes de rebus.Couvre chefs qui prennent parfois des tournures byzantines ou médiévales protégeant tel un heaume une partie du visage.

Les cheveux sont blancs décolorés, un signe cabalistique immaculé sur l'arête du nez et le front masque le 3e oeil, la mutation sera génétique et spirituelle.

Les compressions soudain changent de forme et de couleurs des toiles, on passe aux vrais vêtements sombres en laine crêpe et velours. Ici et là des taches blanches révèlent une doublure de manche de veston.

L'accumulation soudain plus décorative se porte en bustier dos nu avec un short impeccable en lainage noir.

Puis arrivent des ballots de costumes de théâtre, incluant la pourpre et l'or et l'on sent bien que ces lambeaux-là n'appartiennent plus à des vêtements communs, mais à des atours d'apparat rebrodés galonnés. La compression se fait moins rigoureuse quand le volume d'une manche gigot vient distraire le devant du modèle. L'histoire elle-même est convoquée dans ces robes haillons.

Et l'on se retrouve comme il y a trente-cinq ans lors des premiers défilés parisiens de Comme des Garçons quand les propositions de Rei Kawakubo parlaient de menace et d'urgence à tout le moins de récupération.

C'est sans doute pour cela que la collection semble si familière, si fidèle aux recherches qui ont toujours été celles de Rei Kawakubo.

Paquita Paquin

À ne pas rater
À découvrir