Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Christian Dior

Défilé Christian DiorParis Printemps-Eté 2013
Défilé Christian Dior Paris Printemps-Eté 2013

Raf Simons chez Dior, on en redemande.

Oui, on en redemande, puisque c'est une réinvention de la haute couture à laquelle se livre le designer anversois. S'attaquant à bras le corps au problème de la robe du soir, Raf Simons en profite pour se réinventer lui aussi. Tout ce que l'on voit ici sauf les étoffes et le savoir-faire affirme la nouveauté.

Les mannequins ont délaissé le chignon pour une coupe courte à la Jean Seberg, les robes du soir diaphanes se portent avec des collants noir, marine ou rose framboise opaques et le maquillage bombarde un rouge à lèvres pailleté, seul point tonitruant d'un défilé paisible comme un jardin en fleurs.

" Cette saison, je voulais faire une collection qui parle d'elle-même, explique Raf Simons, je voulais qu'elle soit littéralement de saison, qu'elle raconte l'idée même du Printemps. "

Ce sont des tenues de cocktail et du grand soir que l'on vient chercher Dior. Très peu de modèles de jour donc, deux tailleurs pantalons noirs aiguisés. Une jupe noire sous un bustier rebrodé de fleurs portée avec un manteau d'été doublé du même fleuri, un trench en taffetas coquelicot assorti à la fleur du même nom, rebrodée sur le bustier au milieu de la floraison d'une prairie. Un bustier de satin dragée vient s'incorporer à un pantalon, gris pâle. D'un nouveau type fuselés et profilés, les bustiers de Raf Simons ne couvrent jamais deux seins, ils carènent l'entité du buste.

Beaucoup d'asymétrie, de bas de robes aux dos plongeants, de fourreaux moitié lainage moitié mousseline drapée, mixant sur un seul modèle le tailleur et le flou.

Comment s'approprier de façon plus gracieuse les formes tulipe et bulbes inventées par Christian Dior ? À la façon de cette robe jonquille qui inclut même la transparence dans sa construction vrillée, ou cette autre en lainage vert-wagon, magnifique !

Superpositions étagées sur des petites robes de cocktails : 5 épaisseurs, 5 couleurs Enfin, ce que nous avions déjà noté lors du défilé couture précédent, la grande finesse l'extrême minutie des broderies qui ne cèdent jamais au spectaculaire. De tous petits motifs floraux, tellement chics.

Les mannequins arrivant par le sol, les robes Dior sortaient de terre pour parader derrière les buis comme font au printemps les fleurs d'un mixed border.

Paquita Paquin

À ne pas rater