Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Chez Bouchra Jarrar, les filles ont du chien

Chez Bouchra Jarrar, les filles ont du chien

La couture sans tralala, voila ce que propose Bouchra Jarrar depuis toujours. Pas de pouf ici, pas de noeud, pas trop de robes longues, mais une précision de la coupe, une élégance des proportions et une contemporanéïté dans le propos fait d'elle une couturière à part entière.

Torses nus, les mannequins ne s'encombrent pas d'une blouse ou d'un T shirt, c'est à même la peau qu'elles portent leur gilet basculé aux emmanchures américaines. Un vêtement raide dont le tissé mixe différentes teintes et luminosités de blanc. Et, parce que Bouchra Jarrar aime les vêtement structurés, une patte surpiquée vient barrer l'épaule. Des gilets tellement seyants et faciles à porter, qu'ils pourraient tout aussi bien habiller n'importe quelle morphologie. Un pantalon crayon en satin ivoire, court, aux belles proportions, les accompagne.

Après la raideur, l'exercice du drapé à l'indienne. Ce n'est pas sur un sari que Bouchra Jarrar choisit de le livrer, mais sur un top léger en écharpe cache coeur enroulée, passant dessus et dessous les vestes, accrochée par un collier de bronze poli assorti aux ceintures demi lune en cuir miroir.
Sur d'autres doubles ceintures posées sur les hanches sont accrochées des gourmettes en or blanc alors qu'en guise de passe poil, les vestes arborent des zips aux emmanchures et aux encolures souvent purement décoratifs. Bouchra Jarrar a trouvé la façon la plus féminine qui soit d'évoquer le loubard.

On avait déjà les chaines voilà maintenant les perfectos à double col zippés et pattes d'épaule, en somptueux tissage de tweed, si sophistiqués. Avec la demie martingale décorative portée crânement sur le côté et le double ceinturage, c'est comme une autre façon de structurer, d'harnacher le vêtement, une signature de la marque.

Alors bien sûr les escarpins arborent un collier de chien à la cheville, on est rock ou on ne l'est pas.

Au milieu de cette série de vestes et perfectos à double cols surlignés de métallerie argent s'intercalent des robes mouchoir, longues ou courtes, voletantes en crêpe rose poudrée avec empiècement de charmeuse ivoire et quilles suspendues de Georgette noire. Trois couleurs, trois matières et des losanges. La plus exquise évocation de l'arlequin qu'on puisse imaginer.

Paquita Paquin

À ne pas rater