Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Rue du Mail by Martine Sitbon

Défilé Rue du Mail by Martine SitbonParis Automne-Hiver 2013
Défilé Rue du Mail by Martine Sitbon Paris Automne-Hiver 2013

Stardust Memories

 

Ce n'est pas l'absolution à la tendance qui marque le thème d'une collection chez Martine Sitbon - Rue du Mail - mais plutôt sa projection de la femme en général. Ce qu'elle est, ce qu'elle serait si Paris tenait selon elle d'une image fixe. Une Parisienne sans trop de poncifs. La muse de Martine Sitbon a donc deux visages, une tête bicéphale. D'un côté, une poupée un peu noire, plus vamp qu'il n'y paraît avec ses arguments propres à elle.

Cette saison, haro sur la maille, un crochet assez technique, qui dans les premiers temps du défilé donne le ton d'une silhouette près du corps, avec des blousons de teddy retravaillés façon Sitbon. De l'autre côté, une fille de la nuit, ou sortie d'une forêt étrange. Elle porte des robes légères, fermées, dont les pans se forment de plusieurs incrustations de matières différentes. Une fille maquillée de noir aux yeux, ou du noir dans les yeux. Elle pourrait sortir d'un bal de promo étrange telle une figure fantôme d'un film de John Carpenter. Robes, jupes et manteaux portent en eux une noirceur poétique. Les imprimés sont comme grimés au fusain ou d'un rouge sang.

Plus révélateur encore, la collection retourne aux origines du style : les robes en lurex se creusent d'aspérités et évoquent la collection " forêt " fin des années 90 ; trois pantalons, courts et trompettes, reviennent sur l'époque dandy androgyne de la créatrice. Des mousselines ou soies flottantes décorées de détails comme ces ouvertures en macramé, seule concession ici à la sensualité.

Les couleurs sont le nuancier typique de la maison, du noir, du blanc et de l'orange pâle. Le tout se pose sur une silhouette qui épouse le corps : des manteaux militaires composés de patchs, des blouses avec des plis savants, etc... Les reflets lurex des vestes, manteaux et des robes illuminent tout cela d'une patine de lumière, d'un glam' un peu rock sans tomber dans la redite.

 

Fabrice Paineau

À ne pas rater
À découvrir