Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Rick Owens

Défilé Rick OwensParis Printemps-Eté 2011
Défilé Rick Owens Paris Printemps-Eté 2011

Rick Owens entre nécessité et coquetterie


Plutôt coup de poing, ces silhouettes de jeunes repris de justice avec un demi centimètre de cheveux sur le crâne; on ne sait pas ce qu'ils ont à expier et l'on se demande s'ils n'ont pas rejoint une secte pour le faire. Ces garçons qui font peur vont en robe de bure, robe débardeur amples et jusqu'aux pieds. Et toute la beauté de la chose réside dans le fait qu'ils sont très loin d'avoir l'air zen.

Ces têtes brûlées adoptent des jupes longues drapées sur les fesses laissant tout le dos de la jambe apparente. Quand ces robes vont avec des manteaux sans col, on s'approche d'une élégance indienne ou moyen-orientale déjà répertoriée, mais la parenthèse est très courte. Les vestes allongées se parent de plastrons décorés de volumes et de découpes étranges, tout est serré aux entournures, les carrures de malfrat font exploser les épaules des vestes. Deux très longues fentes nous rappellent la coupe des costumes du bourgeois gentilhomme. L'ampleur ramassée sous la taille prête une grâce toute médiévale à de longues robes de popeline blanche portées par des vieux hippies à cheveux longs et Ray Ban.

Rick Owens nous ballade en terre étrange, au coeur d'associations d'idées qui lui sont très personnelles et qui dévoilent un imaginaire plein de violence et de coquetterie d'un charme absolu.

Paquita Paquin

 

 

 

À ne pas rater