Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Une nouvelle façon de lutter contre la calvitie...

Décidement, la médecine esthétique a pris un tournant un peu gore ces derniers temps. Après les peelings et le botox, place... aux injections de sang ! La méthode, découverte avec le "vampire lift" - et déjà testée par Kim Kardashian - pourrait bien aider les hommes à lutter contre la calvitie.

On a beau leur dire qu'être chauve, c'est sexy, les hommes n'ont pas pour autant abandonné leur luttre contre la chute des cheveux. Par peur de voir leur toison se dégarnir au fil des ans, certains sont prêts à tout, même aux implants pas franchement discrets (n'est-ce pas, John Travolta ?). Des scientifiques ont mis au point un nouveau traitement visant à stimuler la repousse des cheveux en cas de calvitie. Leur "truc" : utiliser le sang du patient comme régénérant.

C'est le principe du vampire lift transposé aux cheveux. Il y a quelques mois, Puretrend vous parlait déjà de cette méthode peu ragoûtante pour lutter contre les rides et autres signes de l'âge. Développée aux Etats-Unis, elle a déjà conquis des stars, et certaines s'y sont même essayées face caméra. Pour Kim Kardashian, l'expérience n'a pas été des plus agréables, en atteste ses cris à répétition. En effet, se faire injecter du sang dans le visage n'est pas sans douleur.

Le principe est assez simple. Du sang est prélevé du patient, et traité afin d'être enrichi en plasma. C'est cette substance retravaillée qui est ensuite réimplantée dans l'organisme par l'intermédiaire d'une seringue. Le but : stimuler les cellules. Au niveau du visage, le traitement vise à renforcer la production de collagène afin de garantir l'élasticité de la peau. Injecté au niveau du crâne, la sang traité aurait un autre rôle, celui de réactiver la repousse des cheveux.

L'étude a été menée par l'université de Brescia, en Italie, ainsi qu'en Israël. Et les résultats - publiés dans la revue scientifique British Journal of Dermatology seraient plutôt encourageants. "Nous pensons que cela peut aider la repousse des cheveux chez les gens victimes d'alopécie androgénique (calvitie)", déclare le Dr Fabio Rinaldi. "Nous croyons qu'il s'agit d'un traitement valable, à côté de la chirurgie".

Reste que recevoir des injections dans le crâne n'est pas des plus agréables, ni des plus accessibles. L'objectif déclaré des médecins : transformer les injections en une crème à appliquer localement.

C.B.

À ne pas rater