Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

Michelle Obama et sa frange : le retour de Karl Lagerfeld

Après avoir conquis une fois de plus le monde de la mode avec le défilé Chanel Automne-Hiver 2013/2014, Karl Lagerfeld a dû expliquer ses propos sur la frange de Michelle Obama sur le plateau de LCI. Une situation qui n'a pas mis mal à l'aise le kaiser.

Le changement capillaire de Michelle Obama continue de faire parler de lui. Il y a deux mois, la première dame disait adieu à son brushing caractéristique pour opter pour une frange. Karl Lagerfeld, jamais avare en critiques, s'était alors exprimé et l'avait comparé "à une speakerine de LCI". Un parallèle qui n'est pas passé inaperçu.

Ainsi, lorsque ce dernier s'est rendu sur un plateau de la chaîne, la journaliste lui a demandé de se justifier. "Moi, je suis un grand admirateur de Madame Obama mais je la préférais sans la frange parce que c'est plus dégagé. Mais si elle dit qu'elle s'est fait la frange pour changer pour ses 50 ans, moi je veux bien", explique-t-il. En effet, Michelle Obama s'était sentie obligée d'argumenter que cette frange était "sa crise de la cinquantaine" pour faire taire les critiques. Michelle Obama le sait, son style est observé à la loupe et suscite le débat. D'un côté encensé jusqu'à être nommée personnalité la mieux habillée par le Sunday Times et de l'autre critiqué par Vivienne Westwood, le look de la femme du président ne laisse pas indifférent, tout comme sa frange.

Concernant la comparaison, les journalistes de LCI ne pouvaient pas laisser passer l'occasion de remettre les pendules à l'heure. Sur le terme speakerine tout d'abord, qui n'est pas utilisé, le mot journaliste lui étant préféré, puis sur l'identité de la personne à laquelle il faisait référence. Marie-Aline Meliyi est ainsi mise en valeur. Toutefois, Karl Lagerfeld, qui a récemment fait l'objet de documentaires sur Arte, modère alors ses propos "Oui peut-être que ça ne s'utilise plus. Ce n'était pas péjoratif. Etant un admirateur de Madame Obama, une comparaison avec Madame Obama n'est pas une chose insultante ; mais, elle (ndlr : Marie-Aline Meliyi), la frange lui va mieux qu'à Madame Obama : ça cache trop son visage". L'amour vache en somme. Pas sûr qu'il dirait cela de Victoria Beckham dont il admire le parcours...

C.S.

À ne pas rater