Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

La coiffure culte de la semaine : la choucroute d'Amy Winehouse - 2008

Amy Winehouse n'a pas seulement insufflé un vent nouveau dans la musique, mais a laissé une véritable empreinte stylistique. Son look glamour, rétro et un peu trash a été copié et sa coiffure volumineuse est devenue sa marque de fabrique. Une choucroute 60's qui a fait couler beaucoup d'encre et de laque... Puretrend revient sur le phénomène.

 

Pourquoi c'est culte ?
La coiffure d'Amy Winehouse a connu un sacre à la fin des années 2000. Elle est devenue emblématique d'une attitude rétro glamour-rock trash qui a fait fureur pendant cette décennie. Ce n'est pas Pete Doherty, Kate Moss ou encore Lily Allen qui vont dire le contraire. C'est en 2006, lors de la sortie de son album " Back to Black " qu'elle a commencé à l'arborer. Ce crêpage incroyable était une sorte d'hommage à Brigitte Bardot ou encore au groupe The Ronettes dont la chanson Be My Baby est un classique du genre. Fortement inspiré des choucroutes rétro des années 60, le volume de cette demi-queue défiait presque les lois de l'attraction. La couleur noir corbeau et la grosse mèche balayant le front ajoutait juste la touche rock'n'roll. On ne peut dissocier la chanteuse de sa coiffure. Agrémentée parfois de bandanas, bijoux, foulards, mèches colorées ou fleurs, elle était devenue un moyen de communication de l'artiste. En effet, plus elle était triste, plus elle augmentait son volume.

 

L'anecdote en plus :
Le chignon oversized d'Amy Winehouse aurait été une cachette privilégiée pour ses excès en tout genre, comme Jimi Hendrix en son temps.

 

Qui l'a copiée ?
La couture s'est dévergondée grâce à ce mythe. Chanel pare ces mannequins de choucroutes pour sa collection Paris-Londres en 2007-2008, juste magnifié par un bijou chic. Pour son défilé Haute Couture Printemps-été 2012 , Jean Paul Gaultier a rendu hommage au style de la chanteuse : maxi-volume, liner, mouche et vêtement près du corps.

 

Comment on la fait ?
Pour copier ce volume, on utilise le bon matériel : une brosse ronde, un sèche-cheveux, un peigne et beaucoup de laque. On dégage d'abord les mèches autour du visage, puis on commence à crêper (brosser à rebrousse poil) à partir du milieu du crâne sans toucher aux longueurs, elles doivent rester impeccables. Une fois le volume souhaité obtenu, on fixe le tout en demi-queue à l'arrière du crâne avec les mèches mises de côtés. On les maintient avec des pinces à chignon puis on laisse les longueurs tomber délicatement sur un côté. On termine par une grosse couche de laque pour s'assurer une tenue longue durée. Si on veut, on peut donner quelques ondulations aux pointes avec un fer à boucler pour un fini vraiment rétro.

La bonne astuce pour plus de volume ? On ajoute un collant ou une paire de chaussettes sous les cheveux crêpés pour que la masse prenne de l'ampleur. On veille à bien les recouvrir pour ne pas se trahir.

 

À lire également :
La coiffure culte : le brushing de Farrah Fawcett
La coiffure culte : la coupe Rachel

 

Clémentine Santerre

À ne pas rater