Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

L'insolite de la semaine : 10 jours par an à s'occuper de nos cheveux

10 jours par an à nous occuper de nos cheveux, trop ou trop peu ?
10 jours par an à nous occuper de nos cheveux, trop ou trop peu ?

Un récent sondage vient de démontrer que l'on passerait environ dix jours de notre vie à nous occuper de nos cheveux. Un chiffre édifiant qui n'est pourtant pas étonnant.

Le site Internet de vente de produits capillaires Fabriah se penche souvent sur des questions capillaires. Cette fois-ci, c'est un sondage sur le temps que nous passons à nous occuper de nos cheveux qui a été commandé. Réalisé sur 500 femmes, il démontre qu'une femme passe environ dix jours de sa vie à s'occuper de ses cheveux. Ainsi, 40 minutes seraient consacrées à chouchouter nos cheveux. On prend en moyenne dix minutes pour le shampooing, quinze minutes pour se sécher les cheveux et quinze autres pour le brushing (que ce soit au fer à lisser ou à friser entre autres). Il semble donc évident que les sondées n'osent pas les coiffures des défilés ou encore les coiffures one shoulder des stars, qui, dans ce cas feraient gonfler le compteur. Toutefois, les femmes interrogées ont bel et bien confirmé que leur temps de préparation était allongé avant un rendez-vous.

12 % confient quitter leur domicile avec un simple coup de brosse et 5 % avouent s'attacher les cheveux lorsqu'elles partent sans laver ni brosser leur crinière.

À première vue, les chiffres n'ont rien de choquant, mais il semble évident que l'étude a été menée sur des Américaines. En effet, outre-Atlantique, il est monnaie courante de se faire un shampooing tous les jours (ce que nous savons être mauvais) et le brushing est un art à part entière.

De même, cette vision particulière de la beauté et de l'entretien capillaire aux États-Unis avait été démontré lors d'un précédent sondage de Fabriah. Il révélait alors que 3 jours par semaine, une femme se sentait dans un "bad hair day". Cumulées, une femme se sentirait mal coiffée pendant 26 ans de sa vie. Une conclusion difficile à croire et à laquelle l'on va s'empresser de donner tort en 2013.

C.S.

À ne pas rater