Accueil
Mode
Accessoires
Chaussure
Lingerie
Maillot de bain
Morpho
Street Style
Fashion week
Sélection
Beauté
Maquillage
Manucure
Soins
Bien-être
Coiffure
Vernis
Rouge à lèvres
Frange
Balayage
Lissage
Brushing
Coloration
Coiffure afro
Tous les dossiers
Joaillerie
Horlogerie
Mariage
Coiffure de mariage
Maquillage de mariage
Célébrités
1 Star, 1 Style
Copier le look !
Match de look

J'ai testé le bar à franges

C'est quoi ?

En plein "boom" des bars en tous genres (à sourire, à ongles, à chignon...), le bar à franges sonne comme une nouveauté très attrayante et innovante ! Créées à partir de vrais cheveux, ces franges se posent à l'aide de trois attaches intégrées au postiche. Sexy, sage, originale ou encore naturelle, il y en a vraiment pour tous les styles.


Comment cela se passe ?

Tout d'abord, il faut choisir sa future frange. Comment ? Grâce au catalogue de franges proposant un choix de 10 modèles différents : de la plus originale (Shoreditch) à la plus classique (Dylan), en passant par la plus tendance (Angie), elles ont toutes leur petit nom. S'il s'agit de modèles prédéfinis, le postiche sélectionné est ensuite ajusté à la bonne longueur, donc pas de panique. De plus, toutes les franges existent en trois nuances, et pour coller au mieux à chaque couleur de cheveux, ces dernières sont ensuite teintées ou décolorées. Du vrai sur mesure ! Une fois ce travail préparatoire effectué, le coiffeur prend le temps d'expliquer le "fonctionnement" de cette toute nouvelle frange pour pouvoir l'ajuster soi-même au quotidien.


Les plus ?

Le résultat est très naturel. Seuls les yeux avertis peuvent éventuellement remarquer qu'il s'agit d'un postiche, sinon le résultat est bluffant. Et puis, on adore l'idée de pouvoir décider de changer de tête en trois minutes top chrono sans avoir peur des effets "irréversibles" (cf : traumatisme de la frange de l'enfance encore trop présent).



Les moins ?

Il faut s'entrainer à la technique pour l'attacher et surtout, pour la rendre invisible et la faire paraître la plus naturelle possible. Car il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un postiche, et qui dit postiche dit démarcation. Il faut donc veiller à ajuster deux ou trois mèches de l'arrière de la tête sur la frange, pour effacer la délimitation.


Verdict :

On adore ce nouveau concept ! Enfin une solution au choix cornélien "je tente la frange ou non ?" sans risquer de regretter par la suite ce choix. On est fan ! Et puis, si le résultat est si génial, pourquoi ne pas tenter pour de bon la vraie frange ?


Le comptoir des franges chez Didact Hair Building – 2 rue du Jour – 75001 Paris.
01 82 28 30 10
Plus d'infos sur le site Didact Hair Building.


Jennifer Delattre

À ne pas rater